Ephemeride de la Shoah 27 Avril

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes.
NI PARDON – NI OUBLI  

27 Avril
1940 Heinrich Himmler, chef de la police allemande et de la Gestapo, ordonne la création d’un camp de concentration et d’extermination à Auschwitz. Le nom d’Auschwitz deviendra tristement célèbre dans l’histoire du martyre juif. Entre 2,5 et 3,5 millions d’êtres humains seront tués dans ce camp. Les victimes sont surtout juives, mais on compte également des gitans et des ressortissants de plusieurs nations européennes.
1942 400 juifs environ sont transférés au camp de travail de Lublin. Après la liquidation du ghetto d’Izbica, les autres juifs de ce transport seront déportés au camp d’extermination de Maïdanek. Ils y périront tous, à l’exception d’une femme.
1943 196 juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp de concentration de Theresienstadt.
1944 Début du transfert des Juifs Hongrois dans les chambres à gaz d’Auschwitz. A la fin du transfert, le 9 juillet, ils seront 437 402.
1945 Les SS massacrent à la mitrailleuse 1 000 juifs dans la gare de Marienbad (Tchécoslovaquie). Ils font partie d’un groupe de 2 775 détenus évacués à pied de Rehmsdorf, camp dépendant de Buchenwald, vers le camp de concentration de Theresienstadt. 575 juifs seulement arrivent à destination, 1 200 autres étant morts.

Friedrich-Paul von Groszheim, Luebeck, Allemagne
27 avril 1906

Friedrich-Paul naquit dans la vieille ville marchande de Lübeck située au nord de l’Allemagne. Il avait onze ans quand son père fut tué au cours de la Première Guerre Mondiale. Après la mort de sa mère, sa sœur, Ina, et lui furent élevés par deux tantes âgées. Après avoir obtenu son diplôme, Friedrich-Paul suivit une formation de commerçant.

1933-39 : En janvier 1937, les SS ont arrêté deux cent trente hommes à Lübeck, en vertu du paragraphe 175 du code pénal révisé par les Nazis, qui prohibait l’homosexualité, et j’ai été emprisonné pendant dix mois. Les Nazis utilisaient le paragraphe 175 comme prétexte pour procéder à des arrestations massives d’homosexuels. En 1938, on m’a arrêté à nouveau, humilié et torturé. Les Nazis m’ont finalement libéré mais à la seule condition que je sois castré. J’ai subi cette intervention.

1940-44 : De par la nature de mon opération, je fus déclaré « physiquement inapte » au service militaire en 1940. En 1943, on m’a encore arrêté, cette fois j’étais accusé d’être un monarchiste, un partisan du Kaiser Guillaume II. Les Nazis m’ont incarcéré comme prisonnier politique dans une annexe du camp de concentration de Neuengamme, à Lübeck.

Après la guerre, Friedrich-Paul s’installa à Hambourg.

http://www.6millionsdemesfreres.com
Source: http://www.ushmm.org

Publicités
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s