Ephemeride de la Shoah 7 Avril

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes.
NI PARDON – NI OUBLI
.

7 Avril
1933
Interdiction aux juifs d’enseigner dans les universités ou de travailler dans des services publics.
1938 Les nazis saisissent la banque Rothschild de Vienne et arrêtent le baron de Rothschild.
1943 800 juifs sont tués par les nazis à Trembovla (Ukraine).
1945 Evacuation de Buchenwald vers Flossenbürg et Dachau. Des 26.000 déportés évacués, plus de la moitié meurent en chemin, et le reste meurt de faim dans des wagons abandonnés près de Dachau.

Kornelia Mahrer Deutsch, Budapest, Hongrie
7 avril 1904

Kornelia était surnommée Nelly. C’était l’aînée des deux filles d’une famille juive vivant à Budapest. Son père avait combattu au sein de l’armée hongroise au cours de la Première Guerre Mondiale. Kornelia fréquenta l’école publique puis travailla comme comptable dans une fabrique de savons. En 1928, elle épousa Miksa Deutsch, un homme d’affaires qui officiait dans le commerce de montres.
1933-39 : Le mari de Kornelia était pratiquant et les trois enfants des Deutsche fréquentaient des écoles juives. Miksa et son frère étaient les seuls distributeurs de montres suisses en Hongrie, et leurs affaires étaient florissantes. En mai 1939, le gouvernement hongrois commença à limiter le nombre de Juifs autorisés à travailler, contraignant les Deutsche à renvoyer certains de leurs employés Juifs.
1940-44 : En 1940, Miksa fut conscrit au service du travail obligatoire de l’armée hongroise. Par la suite, il fut obligé d’abandonner la direction de l’entreprise familiale à l’un des frères du premier ministre hongrois. Comme l’Allemagne occupait Budapest en mars 1944, les Juifs reçurent l’ordre de s’installer dans des maisons marquées de l’Etoile jaune. En octobre 1944, les fascistes hongrois commencèrent leurs rafles des Juifs qui vivaient dans ces maisons. On proposa à Kornelia un emploi dans un orphelinat par l’entremise de l’ambassade de Suisse. Mais le 15 novembre, avant même d’avoir pris son poste, elle fut arrêtée lors d’une rafle.
Kornelia s’évada mais fut reprise et déportée dans le camp de concentration de Ravensbrück, en Allemagne, où elle périt. Ses trois enfants survécurent à la guerre.

http://www.6millionsdemesfreres.com
Source: http://www.ushmm.org

Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s