Ephemeride de la Shoah 17 Mars

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes.
NI PARDON – NI OUBLI
.

17 Mars
1942  Un nouveau transport de 1 000 hommes et femmes du camp de concentration de Theresienstadt arrive au camp de transit d’Izbica (Pologne). 300 jeunes juifs sont sélectionnés pour être envoyés au camp de travail de Janowice. Les 700 juifs restants sont soit fusillés, soit déportés au camp d’extermination de Belzec. De ce transport, seules
3 personnes survivent encore en 1945, lors de la libération.
– Les SS liquident le ghetto d’Ilya, au nord de Minsk (Biélorussie). 900 juifs sont massacrés. Joseph Rodblatt, président du Conseil juif, dirige la résistance armée. Il réussit à se réfugier dans la forêt avec un groupe de jeunes gens.
– Après la mise en service du camp d’extermination de Belzec (Pologne), deux transports, l’un provenant de Lublin et l’autre de Mielec, y arrivent avec plus de 6 000 déportés juifs. Le camp fonctionnera jusqu’en juin 1943.
– Les cadavres des fosses communes sont brûlés à partir de l’automne 1942 Au printemps 1943, les baraques sont détruites et l’ensemble du camp rasé.
– La Gestapo pend 17 juifs à Leczyca (Pologne).
– Début de la déportation des juifs de Lublin (Pologne) au camp d’extermination de Belzec. 15 000 juifs environ sont frappés par cette mesure. 1 500 juifs sont déportés quotidiennement.
– Déportations massives de Slovaquie : 60000 Juifs sont envoyés à Auschwitz et Majdanek.
– Fonctionnement de la première grande installation fixe de gazage des déportés, à Belzec, suivie en avril de celle d »e Sobibor, et en juillet, de celle de Treblinka.
1943 Les nazis assassinent 1 500 juifs du ghetto de Lwow (Ukraine), dans une carrière de sable.
– Un nouveau transport avec 2 800 juifs de Salonique (Grèce) est formé pour être envoyé au camp d’extermination d’Auschwitz. Mais ces juifs sont finalement déportés à Birkenau, où ils sont assassinés.
– 964 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) à destination du camp d’extermination de Sobibor.

Dezso Rozsa, Budapest, Hongrie
18 mars 1885

Dezso naquit au sein d’une famille juive à Budapest. Son père était un ancien violoniste. Deszo obtint un diplôme universitaire d’anglais et devint professeur. Il rédigea un certain nombre de manuels de grammaire pour les collèges. En 1914, il épousa Iren Hajdu, une mathématicienne. Le couple eut deux enfants : une fille, Eva, née en 1918 et un fils, Pal, né sept ans plus tard.

1933-39 : Je crains le pire maintenant que le Premier Ministre Teleki a repris le pouvoir. Il y a dix-neuf ans, en 1920, il avait fait promulguer une loi qui limitait les admissions de Juifs dans les collèges et les universités à six pour cent – mes enfants ont toujours craint d’obtenir des bonnes notes ! A présent, Teleki et d’autres personnes de droite viennent d’adopter une nouvelle loi qui oblige les professeurs des écoles publiques juives à quitter leurs postes. Je dois donc prendre ma retraite anticipée.

1940-44 : J’ai 59 ans aujourd’hui et Pal et moi sommes allés voir Eva. L’an dernier, en 1943, Eva a été arrêtée pour propagande communisme et envoyée en prison. Elle a attrapé la tuberculose et elle a été placée dans un sanatorium à l’extérieur de Budapest. Lorsque nous sommes arrivés, elle nous apprit ce qu’elle venait d’entendre – Les Allemands nous envahissaient ! Elle insista pour que nous partions immédiatement en passant par les bois. Elle craignait qu’en prenant le bus sur la route principale, les Allemands nous arrêtent. Nous nous sommes dit au revoir puis nous avons filé à travers bois.

Plus tard cette année-là, les fascistes hongrois enrôlèrent Deszo dans une section de travail forcé. Il mourut peu de temps avant la fin de la guerre au cours d’une marche forcée depuis Budapest.

Source: Le Livre De La Mémoire Juive De Simon Wiesenthal http://www.6millionsdemesfreres.com
Source: http://www.ushmm.org

Publicités
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s