Ephemeride de la Shoah 16 Mars

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes.
NI PARDON – NI OUBLI
.


16 Mars
1942 Mise en place du camp d’extermination de Belzec, destiné à l’extermination des Juifs de Lublin, de sa région, et de la Galicie. 600 000 personnes y perdront la vie.
1943 A Lvov, en répression au meurtre d’un officier SS par un Juif, 11 policiers Juifs sont abattus depuis un balcon, 1 000 autres sont exécutés.
1945 Le dernier juif de Prague est déporté au camp de concentration de Theresienstadt portant ainsi à 46 067 le nombre de juifs qui y ont été déportés.

Rebecca Pissirilo, Kastoria, Grèce
16 mars 1923

Rebecca était l’aînée des trois enfants d’une famille juive séfarade qui parlait le ladino. La famille Pissirilo vivait à Kastoria, une petite ville située dans une région montagneuse de Macédoine, près de la frontière albanaise. Le père de Rebecca était un prospère marchand de tissus. Les enfants de la famille Pissirilo fréquentaient l’école publique.

1933-39 : Après l’école primaire, Rebecca poursuivit ses études au collège. Elle aimait le chant et les études. Rebecca tenait un journal intime, comme d’autres filles de sa classe. Les filles utilisaient des pseudonymes, généralement le nom d’une actrice qu’elles admiraient. Celui de Rebecca était « Marlène Dietrich. »

1940-44 : L’Italie attaqua la Grèce en 1940 et, en 1941, des officiers italiens furent logés chez les Pissirilo. Pendant l’occupation italienne, Rebecca épousa Léon Franko, un réfugié juif venu de Yougoslavie. En septembre 1943, l’Italie se rendit. Les Allemands occupèrent Kastoria et déportèrent à Salonique les sept cents Juifs de la ville. La Croix Rouge intercéda en faveur de Rebecca, qui était sur le point d’accoucher, et la consuisit à l’hôpital. Le 1er avril 1944, le jour où les Juifs de Kastoria furent déportés à Auschwitz, Rebecca donna le jour à une petite fille.

Rebecca tenta de se cacher à l’hôpital mais elle fut trahie et exécutée par les Allemands le 8 septembre 1944. Une infirmière de l’hôpital sauva son bébé.

Source: Le Livre De La Mémoire Juive De Simon Wiesenthal http://www.6millionsdemesfreres.com
Source: http://www.ushmm.org

Publicités
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s