Ephemeride de la Shoah 6 Mars

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes.
NI PARDON – NI OUBLI
.

6 Mars
1943
Le deuxième convoi de déportés à destination du camp de concentration et d’extermination de Maïdanek (Pologne) quitte Drancy (France). 998 hommes et femmes entassés dans des wagons partent vers l’est. 950 d’entre eux sont gazés dès leur arrivée. 4 juifs seulement survivent lors de la libération du camp, en 1945.

Ida Edelstein, Hostoun, Tchécoslovaquie
6 mars 1888

Ida, née Ida Kohn, était l’aînée des quatre enfants nés dans une famille juive du village d’Hostoun, situé près de Prague. Son père avait une épicerie dans le village et tenait également les registres de l’état-civil de la communauté juive. En 1912, Ida épousa Josef Edelstein et tous deux partirent s’installer à Vienne. En 1920, le couple avait déjà un fils, Wilhelm, et une fille, Alice.

1933-39 : En mars 1938, les Allemands annexèrent l’Autriche. Au cours des semaines suivantes, Ida, avec d’autres Juifs, fut obligée de nettoyer les trottoirs. Souvent, les gens de la ville se moquaient d’eux pendant qu’ils frottaient le pavé. De nombreux juifs furent déportés. Les attaques contre les Juifs avaient lieu principalement de nuit. Lorsque Alice quitta Prague pour échapper aux Nazis, Ida fut désespérée.

1940-44 : En mai 1942, Ida fut arrêtée. Elle fut déportée avec Josef dans le ghetto de Theresienstadt. Là-bas, ils retrouvèrent Alice, qu’ils n’avaient pas vue depuis sa fuite vers Prague. En 1943, Alice fut placée dans un convoi de « travailleurs ». Ida et Josef ne voulurent pas être séparés d’elle, alors ils se portèrent volontaires pour partir ; ils furent tous déportés à Auschwitz. En 1944, Ida, qu’on avait obligée à rester nue pendant la sélection des femmes physiquement aptes, fut envoyée dans les chambres à gaz. Alice supplia qu’on libère sa mère.

En 1944, Ida Edelstein fut gazée à Auschwitz. Sa fille, Alice, fut le seul membre de la famille Edelstein qui survécut à la guerre.

Source: Le Livre De La Mémoire Juive De Simon Wiesenthal http://www.6millionsdemesfreres.com
Source: http://www.ushmm.org

Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s