Ephemeride de la Shoah 1er Février

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes.
NI PARDON – NI OUBLI
.

1er Février
1939
Allemagne : Les juifs sont obligés de se séparer de tout objet en or et en argent. 1941 En vertu d’un ordre donné par Alois Brunner, l’un des lieutenants d’Eichmann, les juifs de Vienne seront déportés à partir du 1er février 1941 vers des camps situés en Pologne. Chaque convoi comprendra 1 000 personnes.
– Les 4 000 juifs de Sochaczev (Varsovie) sont déportés dans la capitale polonaise où ils partageront le sort de tous les habitants du ghetto. Des juifs vivaient à Sochaczev depuis le début du XVème siècle.
1942 100 juifs sont assassinés par des soldats allemands dans la ville de Koursk (R.S.F.S.R.). – Les SS assassinent 1 800 juifs à Kherven (U.R.S.S.).
– Les nazis décrètent que touts les juifs néerlandais sans travail doivent se faire recenser. 175 juifs qui obéissent à cet ordre sont internés dans le camp de travail d’Ellecom (province de Gueldre) gardé par des SS. Ils sont traités avec cruauté et certains assassinés. Les survivants sont transférés par la suite au camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas).
– Du 1er février au 3 mars Extermination de 14 000 Juifs dans la ville de Kharkov, en Ukraine.
1943 1 000 juifs du camp de concentration de Theresienstadt sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz. 782 hommes et femmes sont gazés dès leur arrivée. 155 hommes et 64 femmes sont sélectionnés pour travailler au camp d’Auschwitz II-Birkenau. 50 hommes sont transférés au début de juin
1943
au camp annexe de Swientlochowice où ils construisent des routes. Seuls 29 d’entre eux survivent à la fin de la guerre.
– 1 500 juifs du ghetto de Minsk (Biélorussie) sont conduits dans les mines de Maly Trostinets pour y être fusillés.
– Les 200 juifs du ghetto de Jedrejow (Pologne) qui avaient survécu aux déportations précédentes sont fusillés.
– Pendant deux jours à Buczacz (Ukraine). 2 000 juifs sont conduits sur la colline de Fedor où ils sont assassinés. Le ghetto est liquidé. Seul un petit nombre de juifs survit dans un camp de travail.
– La Roumanie offre de libérer 72 000 Juifs qui seraient transportés sur un bateau battant pavillon du Vatican, en échange de 130 Dollars par personne. Le secrétaire américain au trésor, Morgenthau, a amené la proposition devant Roosevelt qui l’a refusée.
1944 5 juifs argentins sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Bergen-Belsen (Allemagne).
– 908 juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) au camp de concentration de Bergen-Belsen (Allemagne).
1945 4 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt

Dorotka Goldstein, Warsaw, Poland
February 1, 1932

Dorotka was the youngest of three children in a Jewish family. Her father was the director of the Jewish Telegraphic Agency in Warsaw and worked for a popular newspaper. An avid Zionist, he had traveled to Palestine.
1933-39: My father established a soup kitchen in Warsaw for Jewish refugees who had fled from Germany. In September 1939 I was supposed to begin first grade when war broke out. My father escaped to Vilna with other Jewish leaders. People were suffering, but I didn’t understand why. I was content with my playmates and my dolls.
1940-44: After my father brought us to Vilna, the Germans killed him and deported me, my mother and sister to the Stutthof camp. My mother died slowly of hunger. When my sister and I were sent to be gassed, a German saved me, saying, « Look at this rotten Jewish child; she has such beautiful eyes. » My sister waved so I wouldn’t follow her. When the Soviets neared Stutthof, two Germans with machine guns shot everyone in my barracks. Lying sick on my tummy and weighing just 40 pounds, I felt the sting of two bullets in my back.
Dorotka was found unconscious in her bunk two hours later when the camp was liberated by Soviet troops on May 9, 1945. She emigrated to Israel in 1952.

Source: Le Livre De La Mémoire Juive De Simon Wiesenthal
http://www.6millionsdemesfreres.com
Source: http://www.ushmm.org
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s