Ephemeride de la Shoah 6 Janvier

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes.
NI PARDON – NI OUBLI.

6 Janvier
1943 3 500 juifs de Zarki (province de Kielce, Pologne) sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.
– Des 2300 juifs de Lubaczov (R.S.S. d’Ukraine), bien peu survivent aux Aktionen précédentes des nazis. Ce 6 Janvier, les SS chassent plusieurs centaines de juifs de leurs maisons pour les    assassiner.
– 2 000 juifs du ghetto d’Ujazd (Pologne) sont déportés au camp d’extermination de Treblinka.
– Konskie (province de Kielce, Pologne) est déclaré « libéré » de ses derniers juifs. 300 d’entre eux sont déportés à Szydlowiec où ils sont assassinés avec les juifs de cette ville.
– 1 200 juifs de Narayov (district de Tarnopol, R.S.S. d’Ukraine) sont massacrés hors de cette ville par les SS et la police ukrainienne.
– Après la liquidation du ghetto de Gorlice (Pologne) qui comptait plusieurs milliers de juifs, les ouvriers installés jusque-là dans les bâtiments de l’usine sont envoyés le 6 Janvier dans les    camps de travail forcé de Muszyna et de Rzeszow.
1945 Au cours d’une rafle à Budapest, les fascistes hongrois du mouvement dit « des Croix fléchées » conduisent 160 juifs sur les bords du Danube, où ils    les fusillent.
– Des agitateurs arrivent de Tripoli (capitale de la Libye) à Zanzur, à 50 km de là, où ils existent la population musulmane contre les juifs. Au cours des émeutes qui s’ensuivent, près de la    moitié des 150 juifs de Zanzur sont massacrés.
– Ce jour-là a lieu la dernière exécution d’un interné dans le camp d’extermination d’Auschwitz.
– 400 femmes juives, internées dans le camp de Sered (Slovaquie), sont déportées au camp de concentration de Ravensbrück (Allemagne).

Mina Schaerf Litwak, Vinnitsa, Roumanie
6 janvier 1883

Mina était la fille de Chaim et Scheindel Schaerf. Ils vivaient dans la ville pluriethnique de Vinnitsa. Mina était née au sein d’une famille juive pratiquante. A dix-neuf ans, elle épousa Josef    Litwak, un banquier de la ville polonaise voisine de Dolina. Le couple s’installa dans la ville industrielle de Lvov où il éleva cinq enfants. Chez eux, on parlait quatre langues – le polonais,    le russe, l’allemand et le yiddish.
1933-39 : Les deux plus jeunes enfants des Litwak, Fryda et Adela, avaient terminé leurs études secondaires et envisageaient de fréquenter l’université.    Cela leur fut impossible car le gouvernement polonais avait instauré des quotas limitant l’admission des Juifs au sein des universités. Le 1er septembre 1939, les Allemands envahirent la Pologne    par l’Ouest et les Soviétiques l’envahirent par l’Est seize jours plus tard, coupant le pays en deux. Lvov se trouvait dans le secteur soviétique.
1940-42 : Le 30 juin 1941, huit jours après l’invasion de l’Union Soviétique, les forces allemandes occupèrent Lvov. Vers la fin de l’année, la plupart des    Juifs de Lvov furent regroupés dans un ghetto juif. Dans le ghetto, la nourriture était rare, et la population fit l’objet de nombreuses rafles et déportations. A la fin du mois d’août 1942,    pendant la rafle la plus massive qui eut lieu dans le ghetto, les Allemands vinrent chercher Mina. Son mari insista pour partir avec elle.

Mina et son mari furent placés dans un convoi qui les emporta vers le camp d’extermination de Belzec où elle périt en août 1942. Elle avait cinquante-neuf    ans.

Source: Le Livre De La Mémoire Juive De Simon Wiesenthal
http://www.6millionsdemesfreres.com
Source: http://www.ushmm.org
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s