Ephemeride de la Shoah 2 Janvier

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes.
NI PARDON – NI OUBLI.

2 Janvier
1940 Un ghetto est créé à Chrzanow (district de Cracovie, Pologne).     Les juifs y habitent depuis le XVIe siècle. La ville compte alors 8 000 juifs. 1942 Rentrant dans le ghetto de Lwow (aujourd’hui Lvov, R.S.S. d’Ukraine), une brigade de 60 travailleurs juifs est dirigée vers une prison. Le lendemain,    ces juifs sont fusillés.

Helen Katz, Kisvarda, Hongrie
2 janvier 1931

Benjamine de huit enfants, Helen naquit et grandit dans une famille juive pratiquante qui vivait dans une ville située au nord-est de la Hongrie. C’était le « bébé » de la famille et tous plaçaient    en elle leurs espoirs et leur affection. Bien que son prénom hébreu fut Hannah, sa famille la surnommait Potyo, ce qui signifiait « la petite chérie. »
1933-39 : Helen aimait l’école mais elle avait peur parce que les enfants et les professeurs détestaient les Juifs. On disait qu’il y aurait la guerre. Sa    mère voulait qu’ils quittent la Hongrie avant que les choses n’empirent, mais le père, qui était déjà allé en Amérique, était réticent à l’idée d’y emmener sa famille car il pensait que le pays    n’était pas assez religieux. Mais il céda enfin et parvint à repartir pour New York où il tenta d’obtenir des papiers d’immigration pour sa famille.
1940-44 : Les documents arrivèrent trop tard ; la Hongrie était en guerre contre l’Amérique. Helen commença a faire des cauchemars. A la suite d’une    absence pour maladie, il lui fut interdit de reprendre l’école parce qu’elle était juive. Plus tard, la police hongroise obligea les Katz à s’installer dans le ghetto de Kisvarda. Le 28 mai 1944,    on leur dit de se tenir prêts à partir à quatre heures du matin. Helen resta près de sa mère tandis qu’elles embarquaient dans un wagon à bestiaux. Il faisait sombre à l’intérieur et elle se    blottit contre elle.
Helen fut tuée dès son arrivée à Auschwitz le 31 mai 1944. Elle avait 13 ans.

Source: Le Livre De La Mémoire Juive De Simon Wiesenthal
http://www.6millionsdemesfreres.com
Source: http://www.ushmm.org
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s