Ephemeride de la Shoah 6 Novembre

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes.
NI PARDON – NI OUBLI.

6 Novembre
1941 Les nazis déclenchent une Action sur une grande échelle contre les juifs de Nadvorna (Stanislavov, R.S.S. d’Ukraine), au cours de laquelle la moitié    des 5 000 juifs de la ville est assassinée. La communauté de Nadvorna existait depuis le XVIIIe siècle. – 18 000 juifs de Rovno (R.S.S d’Ukraine) sont conduits par les troupes allemandes dans une pinède près de la ville, où ils sont fusillés. Les juifs survivants doivent s’installer dans un ghetto    nouvellement créé. 1942 Les juifs vivant encore à Khelm, au sud-est de Lublin, sont déportés au camp d’extermination de Sobibor. – Les SS assassinent 900 juifs de Koszyce (province de Cracovie). – 200 juifs environ du ghetto de Komarno (province de Lvov, R.S.S. d’Ukraine) sont déportés au camp de Belzec, où ils sont tués. Komarno est déclaré  » libéré de ses juifs « . – 465 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz – 1 000 juifs, hommes et femmes, du camp de regroupement de Drancy (France) sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz, dont 73 seront envoyés dans les chambres à gazes, 4 personnes seront    encore vivantes à la libération. – Müller, chef de la gestapo, informe ses services que tous les juifs et métis au premier degré détenus en Allemagne doivent être acheminés vers auschwitz et Lublin. 1943 Les SS fusillent 500 juifs dans le camp de travail forcé de Szebnie (Galicie orientale). – A la suite d’une rafle effectuée à Florence, 200 juifs sont arrêtés et déportés vers un camp d’extermination à l’est du Reich. 5 juifs seulement reviendront après la guerre.

    David Klebanov, Volkovysk, Poland
November 1, 1907

Born in the town of Volkovysk when it was part of Russia, David was the son of middle-class Jewish parents. When the family’s life was disrupted by World War I and the Russian Revolution of 1917,    they moved to Borisov and Kiev before finally settling in the Polish city of Bialystok. After completing secondary school in 1925, David studied medicine at Stefan Bathory University in    Vilna.
1933-39: After medical school I served one year in the Polish army. Then I practiced obstetrics at a beautiful hospital in a small Polish town. When war    broke out on September 1, 1939, I was called up for service and was captured by the Germans on September 3. The Germans had me treat wounded Polish prisoners. After a month, I was allowed to    return as a civilian to Bialystok, which by then was occupied by the Soviets.
1940-44: I joined my fiancee in Kovno. On June 22, 1941, the day after our wedding, the Germans invaded. Deported to Riga, I treated the ghetto’s few    survivors as best I could with no medicine. Secretly, I tried to contain a typhoid epidemic–the Germans would have sooner killed typhoid patients. My SS commandant valued me because I knew how    to perform abortions–on women he had slept with. Meanwhile, I tried to save other women by terminating their pregnancies; the Nazis killed pregnant women and newborn children.

After the war, David worked in a hospital treating concentration camp survivors and later specialized in the effects of hunger and severe emotional stress on women.

Source: Le Livre De La Mémoire Juive De Simon Wiesenthal
http://www.6millionsdemesfreres.com
Source: http://www.ushmm.org
Cet article, publié dans france, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s