Ephemeride de la Shoah 3 Novembre

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes.
NI PARDON – NI OUBLI.


3 Novembre
1940 Obligation pour les juifs polonais de porter l’étoile. 1941 Les SS assassinent 600 juifs à Turez (Novogrudok, R.S.S. de Biélorussie). – En deux jours, 2 500 juifs de Gomel (R.S.S. de Biélorussie), internés dans un camp près de Monastyrek, sont fusillés dans une tranchée antitank près de Lechtchinec. – Sont effectués à Sachsenhausen des essais d’exécution dans des camions de gazage – Massacres de Lublin Maïdanek : 10.000 Juifs abattus à Trawniki, 15.000 à Poniatowa, 17.000 à Maïdaneck. 1942 2 000 juifs sont assassinés lors de la dernière Action dirigée contre les juifs de Zaklikov (province de Lublin). – Résistance à Lublin où quelque 800 Juifs s’échappent. Beaucoup mourront, faute de trouver le soutien des maquis non-Juifs. 1943 Après la capitulation de l’Italie, le pays est partagé entre le Sud occupé par les Alliés et le Nord occupé par les Allemands. Les juifs vivant dans le Nord sont victimes, à  leur tour, de la « solution finale ». Ce jour-là, au cours d’une Action déclenchée par les Allemands à Gênes, 300 juifs italiens et 100 juifs étrangers sont déportés. – En trois jours, 3 000 juifs sont arrêtés à Radoszyce (Pologne) et déportés au camp d’extermination de Treblinka. – Au cours d’un massacre commis dans le camp de concentration de Maïdanek, 14 000 juifs de la région de Lublin et 4 000 internés du camp, soit un total de 18 000 âmes, sont assassinés par les  nazis. – Début de l’opération d’anéantissement total des juifs sous domination allemande, ce qui va amener un conflit entre Himmler et Speer, ministre de l’Armement, cette liquidation entraînant une  carence de main-d’oeuvre, au moment où Hitler et Himmler parlent de la nécessité de 14.500.000 esclaves à déporter vers l’Allemagne. Après la fermeture de 5 entreprises gérées par les SS, 17.000 «  Juifs du travail » sont massacrés. Avec les kommandos de Lublin Maïdanek, ils seront 43.000 victimes.

 Jeno Muhlrad, Ujpest, Hongrie    
3 novembre 1888

Jeno était le plus jeune des cinq enfants d’une famille juive installée dans la banlieue de Budapest. Son père était grossiste et vendait de la bière aux restaurants et aux magasins. Après avoir  décroché son diplôme à l’université, Jeno devint pharmacien. Avec sa femme Aranka et leurs deux enfants, ils habitaient une grande et vieille demeure à Ujpest en compagine du père de Jeno et  d’autres membres de sa famille.
1933-39 : Mes amis et ma famille m’ont aidé à rassembler la forte somme d’argent dont j’avais besoin pour louer ma propre pharmacie. Du fait des restrictions  anti-juives, je n’avais pas le droit d’en posséder une. Mais la location me donnait bien plus d’indépendance que lorsque je n’étais qu’employé d’une officine. Nous avons emménagé dans un bel  appartement moderne près de la pharmacie, dans le centre d’Ujpest. Aranka m’aide à la pharmacie pendant que Eva et Andras sont à l’école.
1940-44 : Les Allemands ont envahi la Hongrie depuis quelques semaines et déjà nous sommes emmenés loin de la Hongrie, dans des wagons à bestiaux. 70 à 80  personnes sont entassées avec un seul seau d’eau pour boire et un autre vide pour nous soulager. J’essaie de remonter le moral de Eva en lui disant sur le ton de la plaisanterie que j’avais espéré  que son premier voyage à l’étranger serait plus agréable.
Jeno et sa famille furent déportés avec 435 000 autres Juifs hongrois à Auschwitz au début de l’été 1944. Il fut ensuite transféré dans un camp en Bavière où il  mourut.

Source: Le Livre De La Mémoire Juive De Simon Wiesenthal
http://www.6millionsdemesfreres.com
Source: http://www.ushmm.org
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s