Ephemeride de la Shoah 29 Décembre

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes.
NI PARDON – NI OUBLI.

29 Décembre
1939 2 500 juifs environ, toute la communauté de la ville de Pulavy (Lublin), sont déportés à Opole Lubelskie, d’où ils seront envoyés en mai 1942 au camp d’extermination de Sobibor. 1940 Les nazis créent un ghetto dans la ville de Glovno (Pologne) : les habitants juifs doivent quitter leurs maisons pour s’y installer. 1944 Les membres juifs du mouvement de résistance Bajczy-Zslinszky sont arrêtés et tués à Budapest par des fascistes hongrois, les Croix fléchées. Le même jour, les croix fléchées forcent l’entrée de plusieurs immeubles sous protection suédoise, d’où ils font sortir plus de 100 juifs, hommes et femmes, pour les fusiller.

Willibald Wohlfahrt, Koestenberg-Velden, Autriche
15 décembre 1927

Willibald était le benjamin des six enfants nés dans une famille catholique vivant dans la région autrichienne du nom de Carinthie. Déçus par le catholicisme, son père et sa mère devinrent Témoins de Jéhovah lorsque Willibald était bébé, et ils élevèrent leurs enfants selon leur nouvelle foi. Son père devint le chef de la congrégation locale des Témoins de Jéhovah.
1933-39 : Willibald vivait dans une jolie région de lacs et de montagnes. Les Wohlfahrt étaient de fervents missionnaires de la foi des Témoins de Jéhovah, mais le gouvernement autrichien était opposé aux préceptes de ce culte. En 1938, les Nazis arrivèrent. Le père de Willibald fut arrêté le 1er septembre 1939 pour s’être opposé au service militaire; trois mois plus tard, il fut exécuté.
1940-45 : Le frère aîné de Willibald fut envoyé dans un camp de concentration et son frère Gregor fut exécuté pour avoir refusé de rejoindre l’armée allemande. Lorsque Willibald eut quatorze ans, ses autres frères et sœurs et lui-même furent emmenés par les Allemands. Willibald fut envoyé dans un couvent catholique à Landau, où un instructeur Nazi tenta de l’endoctriner. Il battait Willibald lorsque celui-ci refusait de saluer Hitler. Quand les armées alliées approchèrent, Willibald fut envoyé au front pour creuser des tranchées de défense pour les Allemands.

Willibald fut tué en 1945, pendant qu’il creusait des tranchées avec son équipe en Allemagne de l’Ouest. Il avait dix-sept ans.
Source: Le Livre De La Mémoire Juive De Simon Wiesenthal
http://www.6millionsdemesfreres.com
Source: http://www.ushmm.org
Publicités
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s