Ephemeride de la Shoah 13 Décembre

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes.
NI PARDON – NI OUBLI.

13 Décembre
1939 Les SS assassinent les derniers 65 juifs de Gniezno (Pologne). 1941 Pendant trois jours, 14 300 juifs de Simferopol (Ukraine) sont assassinés par les SS. – Les 6 derniers juifs de Warndorf (Allemagne) sont arrêtés et déportés à Riga (Lettonie), où ils périssent. – Les SS assassinent 90 juifs à Bakhtchisarai (U.R.S.S.). – Un ghetto est créé à Volkovysk (Biélorussie). Dès le début de l’occupation allemande, la population polonaise s’était livrée à un pogrome. Des juifs ont vécu dans cette ville depuis le XVIe siècle. 1942 2 700 juifs de Wyszgorod (Varsovie) sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz. 620 juifs avaient été fusillés par les SS avant la déportation. 1943 Les derniers juifs de Vladimir-Volynskiy (Ukraine) sont assassinés par les SS. Lors de la liquidation, une trentaine de juifs armés résistent aux nazis. La moitié est tuée, les autres parviennent à fuir dans la forêt.

Mosze Fuks, Klimontov, Poland
December 12, 1923

When Mosze was a baby his family moved from the small town of Klimontov to the industrial city of Lodz. The Fuks family owned a grocery store and in the early 30s they started manufacturing silk thread.
1933-39: In September 1939 Germany attacked Poland. Over the radio, appeals were broadcast calling Jewish youths to Warsaw to help defend the city. My brother and I, along with hundreds of others, set out for Warsaw. We walked for three days, but when we got to Warsaw, it was too late–the city had been destroyed. After two weeks we returned home to Lodz. As restrictions on Jews worsened, my father urged me to leave Lodz.
1940-44: In 1940 I left Lodz to stay with relatives in the countryside. I was active in the underground Zionist youth movement, Ha-Shomer ha-Za’ir. In 1942 I was deported to the Skarzysko Kamienna labor camp. I’d been there for three months when a friend and I were contacted by the underground and given an escape plan. Ten of us hid in the forest, where we built a bunker. For one and a half years we survived by stealing out at night to gather firewood and forage vegetables from nearby farms.

In 1944 Soviet troops reached the forest where Mosze was hiding. Mosze decided to leave Europe and emigrated to Palestine [Yishuv] via Egypt. He married and had three children.
Source: Le Livre De La Mémoire Juive De Simon Wiesenthal
http://www.6millionsdemesfreres.com
Source: http://www.ushmm.org
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s