Ephemeride de la Shoah 2 Novembre

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes.
NI PARDON – NI OUBLI.

2 Novembre
1941 998 juifs de Vienne (Autriche) et plusieurs centaines de juifs de Prague sont déportés au ghetto de Lodz (Pologne).
1942 3 000 juifs sont assassinés par les S.S. de la  la communauté de Kamien Koszyrski (Volhynie, R.S.S. d’Ukraine).
– 1000 juifs du camp de Wolkowysk (province de Grodno, U.R.S.S.) sont déportés aux camps d’extermination de Treblinka et d’Auschwitz.
– Les S.S. assassinent 500 juifs à Krzeszov (Pologne).
– Les juifs de Marcinkowce ( Bialystok, Pologne) résiste 1943  Liquidation du ghetto de Riga (capitale de la R.S.S de Lettonie) : les vieillards et les enfants juifs sont tués sur place. Les autres sont déportés au camp de concentration de Kaiserwald, près de la ville.
– Les allemands commencent une opération de destruction des survivants du ghetto de Varsovie, pour la plupart détenus à Majdanek.
– En quelques jours, 50 000 Juifs sont assassinés par balle à Majdanek.
1944 76 000 juifs de Budapest sont conduits en cinq jours par les SS, les fascistes hongrois et la gendarmerie en direction de Vienne, vers l’ouest. Près de 10 000 juifs mourront en route.

Paul Pasqualini, Saint-Étienne, France
2 Novembre 1901

Anna et Paul Pasqualini habitent aux portes de Saint-Étienne dans les bâtiments des Papeteries du Valfuret qu’il avait fondé en 1936 avec Jean Perrin.
Gaulliste convaincu, Paul Pasqualini s’engage dans le réseau de résistance « 93 » créé
à Saint-Étienne à la fin de 1941.
Dès l’occupation de la zone sud par les Allemands, en novembre 1942, un de leurs amis, Pierre Gonnet, demande à Anna* et Paul Pasqualini* de cacher un médecin juif et sa femme, Marcel et Gertie Auslander. Nés en Autriche, et naturalisés français, les Auslander habitaient à Saint-Bonnet-le-Château. Marcel ne pouvait plus exercer en vertu des lois de Vichy et le couple avait été déchu de sa nationalité.
Anna et Paul Pasqualini, qui hébergeaient déjà 8 personnes, accueillent également Marcel et Gertie Auslander à Saint-Étienne.
Après l’arrestation de Jean Perrin, résistant et associé de Paul Pasqualini en mai 1942, la Gestapo vient arrêter Paul le 9 octobre 1943, trahi par un agent double, comme les autres membres du réseau. Il ne tenta pas de s’enfuir, afin de laisser le temps aux Auslander et à un jeune réfractaire au STO de se cacher dans le parc attenant à la cartonnerie et qui donnait sur la campagne.
Paul Pasqualini fut emmené au Fort Montluc à Lyon, puis auCamp de Compiègne Royallieu, avant d’être déporté vers Mauthansen. Il sera bien heureusement libéré en 1945, malgré le régime très dur qui sévissait dans ce camp.
Les Auslender, pour leur part, furent recueillis par Aimé Thévenet, un ancien patient du médecin, apiculteur à Estivareilles et son épouse Andrée, institutrice. Craignant une dénonciation, ils resteront discrets, éloignés des fenêtres, parlant à voie basse. Andrée et Aimé Thévenet subviennent à l’ensemble de leurs besoins.
Au printemps 1944, Marcel Auslander va rejoindre le maquis tandis que Gertie reste cachée chez les Thévenet.
Après la libération de Saint-Étienne, Gertie Auslander rentra chez elle, et y fut rejointe par son mari. Le couple resta en relation très proche avec leurs sauveurs. Après le retour de Paul Pasqualini, en mai 1945, le Dr Marcel Auslander se consacra aux soins qu’exigeaient son état critique.
En 1946, Gertie mit au monde une petite fille. Elle reçut tous les jours la visite de Anna et Paul Pasqualini qui savaient qu’aucun membre de la famille de Gertie n’avait survécu à la Shoah.
Anna et Paul Pasqualini, ont reçu la médaille des Justes de Yad Vachem, et ont fait leur, la phrase du Talmud :

« Quiconque sauve une vie sauve l’univers tout entier »
21 308 personnes à travers le monde, ont reçus le titre de Juste, dont 2 646 en France
Source: Le Livre De La Mémoire Juive De Simon Wiesenthal
http://www.6millionsdemesfreres.com
Source: http://www.ushmm.org
Publicités
Cet article, publié dans france, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s