Ephemeride de la Shoah 26 Octobre

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes.
NI PARDON – NI OUBLI.

26 Octobre
1939
Des juifs de Brno (Tchécolsolvaquie) sont déportés vers l’est, dans la région de Lublin, où ils périssent pour la plupart.
– Un deuxième convoi quitte Vienne (Autriche) avec 672 juifs déportés vers les marais de Nisko (district de Lublin).
– Des juifs de Prague sont déportés vers la région de Lublin, où presque tous périssent.
1941 Un convoi de plusieurs centaines d’hommes, de femmes et d’enfants juifs quitte Prague à destination du camp de concentration de Lodz (Pologne).
1942
2.800 juifs de Monasterzyska (district de Tarnopol, R.S.S. d’Ukraine) sont déportés au ghetto de Buczacz.
– Un premier convoi quitte le ghetto de Theresienstadt avec 1 866 juifs, déportés au camp d’extermination d’Auschwitz. 1 619 hommes, femmes et enfants sont gazés dès leur arrivée.
215 jeunes gens et jeunes filles sont sélectionnés et envoyés au camp de concentration de l’IG Farben Bna à Monowice (Auschwitz III).
28 personnes survivront à la guerre.
– En deux jours, les SS assassinent 1 800 juifs à Krasnobord (district de Lublin).
– 841 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés auc amp d’extermiantion d ‘Auschwitz.

Agnès Mandl, Budapest, Hongrie
26 octobre 1918

Lorsque Agnès était adolescente, elle fréquentait la prestigieuse école privée Baar Madas de Budapest, dirigée par l’Église réformée hongroise. Bien qu’elle fut la seule étudiante juive, les parents d’Agnès pensaient que l’éducation supérieure qu’elle y recevait était importante pour elle. Le père d’Agnès, importateur de textiles, encourageait sa fille à penser par elle-même.

1933-39 : En 1936, j’étudiais les techniques de l’enseignement avec la Signora Maria Montessori en Italie et décrochais mon diplôme, ce qui me permit d’enseigner. Espérant améliorer mon français, je partis pour la Suisse en 1939.Le 9 septembre, tandis que je nageais avec des amis dans le Lac de Genève, je fis la connaissance de Juifs polonais qui participaient à un congrès sioniste. Soudain,la nouvelle éclata : l’Allemagne avait écrasé la Pologne. Terrorisés et toujours en maillot de bain, les Polonais se précipitèrent pour tenter de joindre leurs familles.

1940-44 : A Budapest, en 1944, je travaillais pour Raoul Wallenberg, un diplomate suédois qui œuvrait pour sauver les Juifs. Au mois de décembre de cette même année, les fascistes ordonnèrent l’exécution des Juifs sur les rives du Danube. Les Juifs furent attachés par groupes de trois et la personne qui se trouvait au centre était abattue ; ainsi, tous les trois tombaient dans le fleuve et s’y noyaient. Wallenberg demanda aux membres de son personnel : « Qui sait nager ? » Je me suis désignée. Nous nous sommes précipités au bord de l’eau et lorsqu’un groupe est tombé, nous avons plongé dans l’eau glacée du fleuve. Nous avons sauvé 50 personnes. Plus tard, je suis tombée malade et suis restée dans le coma pendant un jour et demi.

Après la guerre, Agnès partit pour la Suède puis l’Australie et s’installa aux États-Unis en 1951. Par la suite, elle consacra sa vie à écrire sur Raoul Wallenberg età enseigner ses préceptes et ses actions.

Source: Le Livre De La Mémoire Juive De Simon Wiesenthal
http://www.6millionsdemesfreres.com
Source: http://www.ushmm.org
Publicités
Cet article, publié dans france, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s