Ephéméride de la Shoah : 6 Octobre

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes. NI PARDON – NI OUBLI.

6 Octobre
1938 L’antisémitisme devient officiel en Slovaquie. Ce jour-là, des décrets antijuifs entrent en vigueur et des mesures sont prises contre la population  juive.
1941 Début de la déportation des juifs de Prague au camp de concentration de Theresienstadt. Elle prend plusieurs mois.
1942 1 200 juifs du ghetto de Biala Podlaska (Pologne), où les juifs des environs ont été regroupés eux aussi, sont déportés au camp d’extermination de Treblinka, où ils sont    tués quelques heures après leur arrivée.
– Le même jour sont déportés à Treblinka : 3 000 juifs de Wolomin (district de Varsovie), 4 000 juifs de Miedzyrzec Podlaski (province de Lublin), 800 juifs de Zarki et 8 000 autres de Chmielnik    (province de Kielce), arrêtés par une unité spéciale composée de policiers allemands et d’auxiliaires ukrainiens.
– 500 juifs sont assassinés par les SS au cours d’une Aktion déclenchée à Warkovicze (Volhynie). Environ 800 autres fuient dans les bois. Des jeunes gens résistent de leur mieux.
– Les SS continuent à fusiller les juifs du district de Dubno (Volhynie, R.S.S. d’Ukraine), comme ils ont commencé à le faire le 5 octobre. 5 000 juifs sont fusillés en deux jours.
1944 Au cours d’une Aktion, les SS fusillent 529 juifs qui travaillaient embrigadés dans les mines de cuivre de Bor (Yougoslavie).
– Un transport quitte le camp de concentration de Theresienstadt avec 1 550 juifs déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.

Ruth (Huppert) Elias, Moravska Ostrava, Czechoslovakia
October 6, 1922

 Ruth grew up in Moravska Ostrava, a city in the region of Moravia with the third-largest Jewish community in Czechoslovakia. When Ruth was a child her parents divorced. She and her sister, Edith,    moved in with their paternal grandmother and then with their uncle, but they kept in close contact with their father. Ruth trained to be a pianist and hoped to attend a musical academy in    Prague.
1933-39: In March 1939 Bohemia and Moravia were occupied by the Germans and declared a German protectorate. That fall, the city’s Jewish males of working    age were ordered to report for forced labor. Ruth’s father escaped to his sister in Brno and arranged for Ruth and Edith to go to an aunt in the town of Vyskov. After a month he sent for his    children and paid a Czech farmer to allow him and his daughters to work on a farm near Brno.
1940-45: In 1942 Ruth was deported to the Theresienstadt ghetto where she married. A year later, pregnant, she was deported to Auschwitz. After Ruth gave    birth, an SS doctor ordered her breasts to be tied off with string as part of a medical experiment to see how long her baby daughter could live without food. Ruth secretly fed the baby by soaking    pieces of bread in water, but the baby grew weak, her stomach swelling from hunger. A prisoner-doctor convinced Ruth to inject a lethal dose of morphine into the suffering baby, who had no chance    of surviving.
Ruth was liberated by U.S. troops at a labor camp near Leipzig, Germany. After the war, she remarried and lived in Prague. In 1949 she emigrated to    Israel.

Source: http://www.ushmm.org

http://www.6millionsdemesfreres.com/page.php?art=1174

Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s