Ephéméride de la Shoah : 18 Septembre

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes. NI PARDON – NI OUBLI.

18 Septembre
1939  Conformément à l’accord avec les nazis sur le partage de la Pologne, les troupes soviétiques occupent Dubno (Volhynie, R.S.S. d’Ukraine). Des juifs s’y étaient installés dès 1532.
– En 1648, les cosaques de Bogdan Chmielnicki massacrèrent la population juive de Dubno. Au cours des siècles qui suivirent, la communauté fleurit à nouveau. Mais après l’arrivée des autorités soviétiques le 18 Septembre, les institutions juives sont dissoutes et les notables de la communauté déportés en Sibérie. Tous les biens des juifs sont confisqués.
1941  1 900 juifs du ghetto de Krupki (R.S.S. de Biélorussie) sont conduits dans les tourbières qui se trouvent près de la ville pour y être fusillés.
1942  Le ghetto de Piaski, dans la banlieue de Kovel (province de Volhynie, R.S.S. d’Ukraine) est liquidé. Kovel est déclaré « libéré de ses juifs».
– 1 004 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork et 1 000 juifs du camp de regroupement de Drancy (France) sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz. 859 des juifs de Drancy sont gazés dès leur arrivée. 21 hommes seulement de ce convoi survivront jusqu’à la libération du camp, en 1945.
– Les SS assassinent 1 200 juifs de Biten (district de Novogrudok, R.S.S. de Biélorussie) au cours d’une Aktion de deux jours.
1943  2 000 juifs, dont des juifs soviétiques prisonniers de guerre, sont déportés du ghetto de Minsk (R.S.S. de Biélorussie) au camp d’extermination de Sobibor, où ils sont assassinés.

Bella Jakubowicz, Sosnowiec, Poland
September 18, 1926

Bella was the oldest of four children born to a Jewish family in the small city of Sosnowiec, in Polish Silesia. Her father owned a successful knitting factory. In 1938, when she was 12, Bella began attending a private secondary school.
1933-39: When my family returned from vacation in late August 1939, there were rumors of war. My mother tried to stock up on food but the stores were already out of staples. The Germans took Sosnowiec on September 4; two weeks later they interned all the Jewish men in the city. My father was then 39 years old. He came back about a week later. He never talked about what happened, but when he returned his auburn hair had turned gray.
1940-44: In August 1942 all the Jews were ordered to report to Sosnowiec’s stadium. Since my father worked in a knitting factory important to the war effort he was exempt; his family was not. After standing all day in the stadium, the Germans took us to a nearby building. Father paid off a militiaman to help us escape. That night, the man found us and led us to the roof where we climbed to the next building and crawled down the chimney. The next day, terrified, we sneaked back to our home, one by one.
In 1943 Bella was deported to a labor camp [Graeben] in Germany and then to the Bergen-Belsen concentration camp in 1944. She was liberated [by British troops] in April 1945, and emigrated to America in 1946.

Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s