Ephéméride de la Shoah : 6 Septembre

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes. NI PARDON – NI OUBLI.

6 Septembre
1939 
Les nazis occupent Gorlice (Pologne du Sud-Est), où vivent 5 000 juifs. Ils prennent des otages juifs qu’ils gardent longtemps. Des juifs habitent la ville depuis le début du XVIIe siècle.
1941  Les juifs ne peuvent plus quitter les 2 ghettos de Vilna (R.S.S. de Lituanie), où un second Conseil juif se trouve constitué.
1942  Les nazis entreprennent de liquider le ghetto de Wolbrom (province de Cracovie). Tous les juifs sont conduits à la gare. Là, les Allemands prennent 2 000 vieillards et malades qui sont envoyés dans la forêt voisine, où ils sont fusillés et enterrés dans des fosses communes. Les 2 000 juifs restants sont déportés au camp d’extermination de Belzec.
– Les nazis déportent 1 000 juifs du ghetto de Biala Podlaska (Pologne) au camp d’extermination de Treblinka, où ils sont tués quelques heures après leur arrivée.
1943  Les 6 et 8 Septembre, au total 5 007 juifs du ghetto de Theresienstadt sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz (Pologne). Ils sont tous installés dans la partie en construction du camp de Birkenau, dit «camp familial». Les 8 et 9 mars 1944, les 3 792 déportés encore vivants seront gazés.

Ema Schwarzova Skutezka, Unicov, Tchécoslovaquie
6 septembre 1876

Ema était l’un des deux enfants nés dans une famille juive pratiquante de la petite ville de Lomnice, située en Moravie. Sa mère y tenait une épicerie. En 1901, Ema épousa Eduard Skutecky, un client régulier du magasin de sa mère. Le couple s’installa à Brno où il éleva trois enfants. Eduard dirigeait une compagnie de navigation.

1933-39 : En 1933, les trois enfants d’Ema avaient quitté la maison. Quatre ans plus tard, son époux mourut et Ema partit s’installer chez sa fille aînée, Elsa. Elsa et son mari dirigeaient la compagnie de navigation de la famille Skutezka. En mars 1939, les Allemands occupèrent la Bohème et la Moravie, et Brno tomba sous la tutelle allemande. Les Allemands imposèrent immédiatement des restrictions à la population juive.
1940-42 : Le 2 janvier 1940, Ema, sa fille Elsa, son gendre et son petit-fils furent expulsés de leur maison parce qu’ils étaient Juifs. Cet hiver-là, les deux plus jeunes enfants d’Ema parvinrent à émigrer en Palestine. Un an plus tard, Elsa fut obligée de vendre l’entreprise familiale à un Allemand pour à peine deux cents couronnes tchèques, soit moins de dix euros. Le 31 mars 1942, Ema et la famille de sa fille furent déportées dans le ghetto de Theresienstadt situé à l’ouest de la Tchécoslovaquie.

Le 9 mai 1942, Ema fut déportée dans le camp d’extermination de Sobibor où elle fut gazée. Elle avait soixante-cinq ans.

Publicités
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s