Ephéméride de la Shoah : 4 Septembre

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes. NI PARDON – NI OUBLI.

4 Septembre
1941 
1 000 juifs de Zambrow, près de Bialystok, sont assassinés par les nazis au cours d’une Aktion dans la région de Rutki-Kosaki.
1942  Le 3 Septembre, la milice biélorusse encercle le ghetto de Lachva (R.S.S. de Biélorussie) et commence à préparer le massacre de ses 2 000 internés. Les juifs résistent farouchement et incendient leurs maisons. 600 parviennent à fuir, dont 500 trouveront la mort. Les 100 survivants se regroupent dans les bois, où ils deviennent des partisans. Les autres internés du ghetto périssent.
– Un convoi de 1 013 juifs, hommes et femmes, quitte le camp de regroupement de Drancy (France) à destination du camp d’extermination d’Auschwitz. 959 déportés sont envoyés dans les chambres à gaz dès leur arrivée. 28 seulement survivront jusqu’à la libération du camp, en 1945.
– 100 vieillards juifs sont exécutés et 2 000 internés du ghetto de Sambor (province de Lvov, R.S.S. d’Ukraine) sont déportés par les SS au camp d’extermination de Belzec (Pologne).
– 2 000 juifs de Skole (province de Lvov), 2 000 juifs de Chodorov, 3 000 juifs de Lesko (R.S.S. d’Ukraine), 1 000 juifs de Rozdol (Pologne) et 500 juifs de Mikolajov (R.S.S. d’Ukraine) sont déportés au camp d’extermination de Belzec. Les juifs de Chodorov, Rozdol et Mikolajov sont assassinés dès leur arrivée.
1944  2 087 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp de concentration de Theresienstadt.

Wilhelm Kusserow. Bochum, Germany
September 4, 1914

Born at the beginning of World War I, Wilhelm was patriotically named after Germany’s emperor, Wilhelm II. The eldest son, Wilhelm was raised a Lutheran, but after the war his parents became Jehovah’s Witnesses and raised their children according to their faith. After 1931, their home in the rustic town of Bad Lippspringe became known as a center of Jehovah’s Witness activity.
1933-39: The Kusserows were under close scrutiny by the Nazi police because Witnesses believed that their highest loyalty was to God, not to Hitler. The Kusserows’ home was repeatedly searched and some of their religious literature was confiscated. They offered refuge to fellow Witnesses and continued to host Bible study meetings in their home, illegally, even after Wilhelm’s father had been arrested twice.
1940: Germany had been at war since September 1939 and Wilhelm had been arrested for refusing induction into the German army, adhering strictly to the commandment, « Thou shalt not kill. » For Wilhelm, God’s law came before Hitler’s laws. The judge and prosecutor tried to change his mind. They offered to rescind his execution order if he renounced his « evil and destructive » beliefs. Wilhelm refused. The court sentenced him to death.

According to his defense counsel, Wilhelm « died in accordance with his convictions. » He was shot by a firing squad in Muenster Prison, on April 27, 1940.

Publicités
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s