Ephéméride de la Shoah : 3 Septembre

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes. NI PARDON – NI OUBLI.

3 Septembre
1939  3 juifs sont assassinés par les nazis à Rekszowice (district de Czestochowa, Pologne).
– 80 juifs sont fusillés par la Wehrmacht (l’armée régulière allemande) au cours d’une Aktion de deux jours à Zloczev (district de Sieradz, Pologne).
– Les nazis assassinent 4 juifs à Lelow (district de Wloszczowa, Pologne).
– 150 juifs sont assassinés par la Wehrmacht à Czestochowa, près de Varsovie.
1941  Début de l’internement des juifs de Sarajevo (Bosnie-Herzégovine, Yougoslavie centrale). 3 000 juifs environ sont conduits aux camps de Jasenovac, Loborgrad et Djakovo, où ils sont assassinés en même temps que les juifs des villages voisins.
– Premier gazage exécuté au camp d’extermination d’Auschwitz.
– Première Aktion sur une grande échelle contre les juifs de Dzialoszyce (province de Cracovie) : 1 000 juifs sont tués sur place. 2 convois avec 8 000 déportés partent pour le camp d’extermination de Belzec.
– 1 000 autres juifs sont envoyés au camp de concentration de Plaszow, près de Cracovie. La résistance juive commence à s’organiser à Dzialoszyce. Des juifs y vivent depuis le XVIIIe siècle. Au moment de l’invasion allemande, la communauté compte 7 000 membres, soit 80 % de la population de la ville.
– 500 juifs de Brzozdovce (R.S.S. d’Ukraine), 4 000 juifs de Dzialoszyn (district de Kielce, Pologne) et 2 000 juifs de Bolechov (R.S.S. d’Ukraine) sont déportés par les SS et les policiers ukrainiens au camp d’extermination de Belzec (Pologne).
– Les SS assassinent 1 400 juifs à Lachva (Polésie, R.S.S. de Biélorussie).
1943  Un convoi de 3 000 juifs quitte le ghetto de Bochnia (Pologne) pour le camp d’extermination d’Auschwitz, où les déportés sont tués dès leur arrivée. 1944  1 019 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.

Bella Judelowitz, Kuldiga, Lettonie
vers 1871

Bella, née Bella Hirschorn, fut élevée au sein d’une famille juive dans la ville de Kuldiga, en Lettonie. Jeune femme, Bella partit s’installer dans la petite ville d’Aizpute, où elle rencontra et épousa Daniel Judelowitz. Ils ouvrirent ensemble une épicerie-boulangerie dans la ville. Dans les années 1920, ils s’installèrent à Liepaja et ouvrirent une mercerie. Le couple eut dix enfants, dont l’un mourut pendant sa petite enfance.

1933-39 : Le magasin des Judelowitz vendait de nombreux articles et accessoires d’habillement. Lorsque Bella et Daniel partirent à la retraite, leurs filles reprirent le commerce. En 1939, l’Allemagne envahit la Pologne. La Lettonie, à cette époque, demeurait une nation libre.
1940-41 : Un an après le début de l’occupation soviétique de la Lettonie, les troupes allemandes entrèrent dans Liepaja en juin 1941. Bella et son mari reçurent l’ordre, comme tous les Juifs de Liepaja, de se rendre au commissariat local pour s’inscrire et apporter leurs objets de valeur. Pendant ces semaines d’occupation, des exécutions massives furent organisées par les Allemands sur la côte de la Baltique. Elles cessèrent en août. Puis, entre septembre et décembre, des centaines de Juifs, hommes et femmes, furent tués parce qu’on les avait jugés « inaptes au travail. »

En 1941, le jour de Yom Kippour, jour du Grand Pardon, Daniel et Bella furent arrêtés et déportés. On n’entendit plus jamais parler d’eux.

Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s