Ephéméride de la Shoah : 30 Aout

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes. NI PARDON – NI OUBLI.

30 Août
1941
De 40 à 50 enfants de l’école maternelle de Jitomir (R.S.S. d’Ukraine) sont fusillés par les SS. – 600 juifs du ghetto de Vitebsk (R.S.S. de Biélorussie) sont fusillés dans la fosse Ilovsky, un ravin près de la ville. Les enfants sont enterrés vivants.
– Les 8 941 derniers juifs du district de Balti (Bessarabie, U.R.S.S.) sont enfermés dans 3 camps avant d’être déportés en Transnistrie.
– Après que plusieurs juifs ont été assassinés par les SS à Smolensk, un ghetto est créé. Des juifs vivaient dans cette ville depuis la fin du XVe siècle.
1942 400 juifs sont déportés de Kielsztyglov (district de Lodz, Pologne) au camp d’extermination de Chelmno.
– Fin d’une Aktion de sept jours contre les juifs de Szumsk (Volhynie, R.S.S. d’Ukraine), où les SS ont fait 4 500 victimes.
– Les 2 500 habitants juifs de Kock (province de Lublin) sont déportés à Parczew, où ils seront assassinés par les SS en même temps que les juifs de cette ville. Des juifs ont vécu à Kock depuis le XVIIe siècle et y ont compté des érudits célèbres.
– Aidés par la police ukrainienne, les nazis assassinent 1 000 juifs à Wisniewicze (Volhynie, U.R.S.S.). – Les SS assassinent 700 juifs à Wisznievo (district de Novogrudok, R.S.S. de Biélorussie).
1944 Début de la déportation des internés du ghetto de Lodz (Pologne) au camp d’extermination d’Auschwitz.

Robert Kulka, Olomouc, Tchécoslovaquie
30 août 1890

Robert était le fils de Léopold et Florentina Kulka, tous deux Juifs, et fut élevé dans la ville d’Olomouc, en Moravie. Après ses études secondaires, il fréquenta une école de commerce jusqu’en 1909. Il ouvrit un commerce à Olomouc et, en 1933, il épousa Elsa Skutezka, originaire de la ville de Brno, en Moravie. Le couple s’installa à Olomouc.
1933-39 : Le fils des Kulka, Tomas, naquit un an et un jour après leur mariage. En 1937, le père d’Elsa mourut et les Kulka partirent pour Brno. Elsa et son époux y reprirent la compagnie de navigation familale. Deux ans plus tard, les Allemands occupèrent la Bohème et la Moravie et imposèrent immédiatement des restrictions à la population juive.
1940-42 : Le 2 janvier 1940, Robert, Elsa, Tomas et la belle-mère de Robert furent exclus de leur maison. Cet hiver-là, le beau-frère et la belle-soeur de Robert parvinrent à émigrer en Palestine. Mais Robert était déterminé à rester à Brno et à sauver l’entreprise familiale. Un an plus tard, Elsa fut contrainte de vendre l’entreprise à un Allemand pour quelques deux cents couronnes tchèques, soit moins de dix euros. Le 31 mars 1942, Robert et sa famille furent déportés dans le ghetto de Theresienstadt situé à l’ouest de la Tchécoslovaquie.

Le 9 mai 1942, Robert fut déporté dans le camp de travail d’Ossowa réservé aux Juifs. Il mourut quatre mois après son arrivée. Il avait cinquante-deux ans.

Publicités
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s