Ephéméride de la Shoah : 19 Aout

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes. NI PARDON – NI OUBLI.

19 Août
1941
1 500 juifs de la ville de Zambrow (province de Bialystok) sont assassinés par les nazis dans la région de Szumovo.
1942 Au cours de la campagne d’extermination massive des juifs d’Otvock (région de Varsovie), 7 000 personnes sont déportées au camp d’extermination de Treblinka. Les juifs d’Otvock se défendent farouchement : 2 000 d’entre eux sont fusillés sur place par les SS. 700 autres parviennent à fuir dans les bois.
– Un convoi de 1 000 juifs quitte le camp de regroupement de Drancy (France) pour le camp d’extermination d’Auschwitz, où 817 hommes et femmes sont aussitôt gazés.
5 déportés seulement survivront jusqu’à la libération du camp par l’armée soviétique, en 1945.
– 2 400 juifs du ghetto de Grodek (province de Galicie, R.S.S. d’Ukraine) sont déportés au camp d’extermination de Belzec. Environ 50 juifs sont fusillés et les blessés sont enterrés vivants par les SS.
– Durant trois jours, 17 000 juifs de la ville et de la région de Lutsk (Volhynie, R.S.S. d’Ukraine), internés dans le ghetto, sont conduits sur les collines de Polanka pour y être fusillés par les SS.
1943 En quatre jours, le ghetto de Bialystok est liquidé.
1944 Un dernier convoi comportant surtout des juifs grecs, et aussi des juifs étrangers, quitte le camp de regroupement de Haidari (camp d’internement de la police situé dans le quartier Haidari) à Athènes pour le camp d’extermination d’Auschwitz.

Magda Hellinger, Michalovce, Slovakia
August 19, 1916

Magda was the only daughter in a family of five children. Her town of Michalovce, in eastern Slovakia, was an agricultural trade center and it had a large Jewish population. Magda’s father taught Jewish history in local Jewish schools. Magda grew up learning Hebrew songs and listening to stories about Jewish history.

1933-39: It’s my nature to work with people and to help them work together. In Michalovce I studied to become a kindergarten teacher, and worked to establish a new chapter of the Jewish Scouts. Strongly believing in the Zionist cause, I helped organize programs of the Jewish National Fund to raise money for buying land in Palestine.

1940-44: I was deported to Auschwitz in 1942. After being ordered to become a camp elder, I complained to the camp commander: « There are no beds, mattresses, or blankets! The women will have to sleep on top of each other on the floor, and then you’ll call them dirty Jewish swine. So why not just send them to the gas chambers? » He was curious about why I cared. I said: « If you were in charge and did not help German prisoners, I would call you a coward! » He conceded, « Right. Tomorrow you’ll get what you want for the prisoners. »
During a forced march out of Auschwitz, Magda was rescued by partisans. After first returning to Czechoslovakia, Magda emigrated to Israel. She later moved to Australia.

Publicités
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s