Ephéméride de la Shoah : 18 Aout

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent des victimes. NI PARDON – NI OUBLI.

18 Août
1941
Pendant deux jours, 5000 juifs du ghetto de Dünaburg (Lettonie) sont fusillés à Zolotaya Gorka, près de la ville.
– La police ukrainienne fait sortir 2000 juifs du ghetto de Kolomiya, sur la rivière Prout (Ukraine) afin de les fusiller dans une forêt voisine. Le commandement hongrois empêche leur exécution.  Elle a fait preuve d’une grande vitalité. Elle souffrit lors des massacres perpétrés par les cosaques de Chmielnicki.
– 3 000 juifs du ghetto de Kovno (Lituanie) sont désignés pour être envoyés au « fort n°9 », où ils sont massacrés.
1942
Les SS assassinent 1 200 juifs à Kurzanhradek (Polésie).
– Les SS assassinent 3 000 juifs à Luniniec (Polésie).
– Les nazis créent un ghetto à Srodula, dans la banlieue de Sosnoviec (province de Katowice, Pologne).
– Un quatrième convoi de 999 juifs, dont 287 enfants, quitte le camp de regroupement de Malines (Belgique) pour le camp d’extermination d’Auschwitz, où tous seront assassinés.
– 1 500 juifs de Przystak (Pologne) et 1 100 juifs du village de Garbatka (Pologne) sont déportés par les nazis au camp d’extermination de Belzec. 200 juifs ont été assassinés sur place par les SS.
– 1 300 juifs sont déportés du camp de Tenje, près de la ville d’Osijek (Hongrie) au camp d’extermination de Jasenovac, où ils sont tués. 10 juifs seulement survivront dans le camp d’extermination.
1943 La police tue une juive à Poreba (Pologne).
– Le dernier convoi de juifs du camp de regroupement Hirsch (camp d’internement de la police), dans le quartier de Hirsch à Thessalonique (Macédoine, Grèce), arrive au camp d’extermination d’Auschwitz.
– Au Ghetto de Bialystok, a déportation commence en ce jour et se poursuit durant 3 jours : 7.600 juifs sont transportés à Treblinka pour y être immédiatement gazés, des milliers d’autres sont envoyés à Majdanek, où ont lieu des sélections : les « sursitaires » sont envoyés à Poniatowa, Blizyn et Auschwitz.
– A Babi Yar, les allemands utilisent des prisonniers Juifs pour déterrer les corps des
33 000 victimes tuées par balle et enterrées vivantes en 1941. Devant l’horreur de la tâche, les prisonniers tentent de s’échapper. 311 seront tués, seulement une dizaine s’échappera.
1944 Adolf Eichmann fait arrêter 3 délégués du Conseil juif de Budapest.
– Le dernier convoi part de Clermont Ferrand pour les camps de concentration ou d’extermination

Otto-Karl Gruenbaum, Vienne, Autriche
18 août 1918

Né d’un père juif et d’une mère catholique, Otto grandit dans une ville réputée pour sa tradition musicale. Cadet de deux enfants, Otto commença à étudier le piano à 10 ans. Entré au Conservatoire de Musique de Vienne, il donna son premier concert à 14 ans. Encouragé par le Maestro BrunoWalter, il espérait devenir chef d’orchestre et pianiste de concert.
1933-39 : Après l’annexion de l’Autriche en mars 1938, Otto fut exclu du Conservatoire de Vienne. Une nuit, deux hommes lui ordonnèrent de les accompagner dans une cave, où ils forçaient d’autres personnes à balayer et à nettoyer. Ils dirent à Otto d’attendre son tour mais, dans la confusion générale,il s’enfuit. Pour sortir d’Autriche, il participa à un concours de piano en Belgique. De Belgique il passa en France puis se rendit en Amérique par bateau le 11 août 1939.
1940-44 : A New York, Otto donna des cours de piano et des récitals. Il joua également au profit des groupes de résistance autrichiens et des réfugiés juifs d’Europe. Après que les Etats-Unis furent entrés en guerre, Otto eut le choix :rejoindre l’armée américaine ou être déporté comme ennemi étranger. Il choisit l’armée. En octobre 1944, il fut envoyé au combat en France et au sud de l’Allemagne.Son travail consistait à interroger les prisonniers allemands ; tous niaient l’existence des camps de concentration, mais Otto avait déjà vu ces camps de ses propres yeux.

Otto resta en poste en Allemagne à la fin de la guerre. La veille de son retour en Amérique, il fut tué. La cause de sa mort n’est toujours pas connue.

Publicités
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s