Ephéméride de la Shoah : 11 Aout

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent de s victimes. NI PARDON – NI OUBLI.

11 Août
1941
100 juifs de Chortkov (Ukraine) sont conduits dans les bois de Czarny Las pour y être tués. – Premier gazage à Hartheim de détenus venus de Mauthausen.
1942 3 500 juifs sont assassinés par les SS à Zelov (Pologne) jusqu’au 30 septembre.
– La Gestapo et la police fusillent 14 juifs à Lututov (Pologne).
– Un deuxième convoi de 999 juifs quitte le camp de regroupement de Malines. Parmi les déportés figurent 147 enfants de moins de seize ans. 3 personnes de ce transport, seulement, seront encore en vie lors de la libération de leur camp, en 1945.
1944 Un convoi organisé par Klaus Barbie, chef de la Gestapo de Lyon, quitte la ville avec 650 déportés à destination d’Auschwitz. Parmi eux, 308 sont juifs, dont 128 seront gazés dès leur arrivée. Les autres déportés sont des résistants. Il n’y aura que 48 survivants , 32 hommes et 16 femmes, lors de la libération du camp par l’armée soviétique, en 1945.
1945  Plusieurs juifs sont tués, en ce début d’après-guerre, lors d’un pogrom déclenché à Cracovie contre les rares survivants du génocide national-socialiste allemand. Le pogrom est l’œuvre de Polonais appartenant à des organisations réactionnaires.

Laura Ellenbogen, Rozwadow, Poland
June 29, 1911

Laura was one of five children born to a Jewish family in the southeastern Polish town of Rozwadow. Jews comprised almost two-thirds of the town’s population. Laura’s father worked as a wholesaler, providing families in the area with grain, potatoes and other produce. Laura attended one of the town’s public schools.

1933-39: Germany and the Soviet Union partitioned Poland [as a result of the Nazi-Soviet Pact] in September 1939. Our town lay on the demarcation line. On September 24 the Germans reached Rozwadow, and many Poles in the town were glad to see them. Then, in early October, we were ordered out of our house; we were told that in 24 hours we had to cross the San River to the Soviet zone. Our Polish maid and her friends laughed as we took the few belongings we were allowed.

1940-44: On the eve of the German invasion of the Soviet Union, in June 1941, Soviet forces evacuated Polish Jews near the border to the Soviet interior. Summarily ordered to go and work in the east, we were shoved onto trains, packed 60 people to a car. The summer heat was agonizing since the cars had no windows. The lack of toilets intensified the stench of overcrowding. We were allowed off the train occasionally to eat a thin soup with greens. Three weeks passed before we arrived, exhausted and starving, in the Ural mountains.

Laura did forced labor at a logging camp in the Urals until she was released in 1943. She lived in Kazakhstan, Warsaw and a DP camp in Germany before emigrating to the United States in 1949.

Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s