Ephéméride de la Shoah : 18 Juillet

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives,
tous les JUIFS furent de s victimes. NI PARDON – NI OUBLI.

18 Juillet
1941
40 juifs de Vitebsk (Biélorussie) sont noyés par les SS dans la rivière Dvina.
1942 À Bordeaux, le préfet régional et son secrétaire général  Maurice Papon font partir  un premier convoi de 172 personnes : 10 autres suivront jusqu’au 5 juin 1944, totalisant 1560 victimes.
1943 Départ d’un convoi du camp de trasit de Drancy pour le camp d’extermination d’Auschwitz avec 1 000 déportés 440 seront
gazés directement à leur arrivée 59 seront encore vivant à la libération.

Zigmond Adler, Liège, Belgique
18 juillet 1936

Les parents de Zigmond étaient des Juifs tchécoslovaques ayant émigré en Belgique. Sa mère, Rivka, était chemisière. Elle était arrivée en Belgique étant jeune pour y trouver un emploi fixe. Imitant en cela son frère aîné, Jermie, qui avait installé sa famille à Liège plusieurs années auparavant. A Liège, Rivka rencontra Otto Adler, un homme d’affaires, et l’épousa. Le couple était impatient de fonder une famille.

1933-39 :
La famille Adler vit naître Zigmond en 1936, mais Rivka mourut un an plus tard. Otto se remaria mais l’union ne dura pas. Le père de Zigmond se maria alors pour la troisième fois et Zigmond eut bientôt, une demi-soeur et une vie de famille équilibrée. Petit garçon, Zigmond rendait souvent visite à la famille de son oncle Jermie qui vivait à quelques mètres de chez lui.

1940-44 :
Zigmond avait trois ans lorsque les Allemands occupèrent la Belgique. Deux ans plus tard, ils déportèrent son père au Service du Travail Obligatoire. Par la suite, la belle-mère de Zigmond quitta Liège, le confiant à oncle Jermie et tante Chaje. Lorsque les nazis commencèrent la rafle des Juifs à Liège, plusieurs amis catholiques d’oncle Jermie les aidèrent à obtenir de faux papiers et à cacher leur identité juive. Ils leur louèrent une maison dans un village alentour. Deux ans plus tard, un dimanche matin, très tôt, la Gestapo arriva dans la maison. Ils soupçonnaient des Juifs d’y habiter.

Zigmond, sa tante et deux de ses cousins furent envoyés dans le camp d’internement de Mechelen, puis à Auschwitz, où Zigmond, alors agé de 7 ans, fut gazé le 21 mai 1944.

Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s