Ephéméride de la Shoah : 5 Juillet

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives, tous les JUIFS furent de s victimes. NI PARDON – NI OUBLI.

5 Juillet
1938 Après l’annexion de l’Autriche par Hitler s’ouvre la conférence d’Evian sur les réfugiés juifs. 32 pays étaient présents. Seuls la république Dominicaine et le Costa Rica se sont dits prêts à accueillir des Juifs, moyennant finances. Les autres pays ont définitivement fermé leurs portes devant les Juifs, au moment où ils en avaient le plus besoin 1941 Les troupes allemandes occupent David ¬Gorodik (Biélorussie) où vivent      5 000 juifs. A la demande de la population locale, les nazis ordonnent à tous les juifs de plus de quatorze ans de se rassembler près de l’église. Ils sont conduits hors de la ville, où ils doivent creuser des fosses avant d’y être assassinés par les SS. Un ghetto est créé pour les femmes.
1942 Les troupes roumaines, alliées des Allemands, entrent dans Wiznitz (Bukovine) et arrêtent les habitants juifs. Elles en tuent 21.
1943 Itzhak Wittenberg, chef de l’organisation clandestine juive dans le ghetto de Vilna (Lituanie), est arrêté. Des combattants clandestins parviennent à le libérer en attaquant les nazis. Ceux-ci demandent alors que Wittenberg leur soit livré, sous peine de voir le ghetto détruit. Wittenberg se rend afin de sauver le ghetto. II sera assassiné par la Gestapo.
1944 3 557 juifs internés dans le ghetto de Papa (Hongrie) sont déportés en deux transports au camp d’extermination d’Auschwitz. 300 seulement survivront.
Hersh Gordon, Kovno, Lituanie
5 juillet 1925
Hersh naquit au sein d’une famille juive à Kovno, la capitale de la Lituanie indépendante. Son père était mécanicien dans une usine textile. Sa mère travailla comme modiste jusqu’à la naissance d’Hersch. Les Gordon vivaient au premier étage de l’immeuble où vivait également le grand-père de Hersh. A huit ans, Hersh allait en classe à l’école primaire publique.
1933-39 : Pendant l’été, ma mère et moi allions chez ma tante Ettel et chez mon oncle Abraham qui habitaient dans une petite ville voisine. Nous prenions un bateau et descendions la rivière pour y arriver. De mai à septembre, ils tenaient un hôtel-restaurant et ma mère aidait aux cuisines. Mon père nous rejoignait le week-end. J’avais encouragé mon oncle à acheter une table de ping-pong et nous jouions pour de l’argent avec les touristes.
1940-44 : J’avais presque seize ans quand les Allemands arrivèrent à Kovno et obligèrent tous les Juifs à se rassembler dans un ghetto clôturé. Un jour, la porte de notre appartement, dans le ghetto, s’est ouverte violemment et deux Allemands armés nous ont dit de courir vers le pont tout proche. Des centaines de Juifs du ghetto s’y étaient regroupés. Tout le monde a commencé à prier et à se dire adieu. Les Allemands se sont mis à frapper les gens sur la tête avec des matraques. Puis ils nous ont triés comme du bétail, ils nous inspectaient pour voir en quel état nous étions. Ils m’ont mis avec ceux de mon âge.
Ce jour-là, les bébés et les personnes âgées furent tués. Hersh fut renvoyé dans le ghetto. En 1944, il fut déporté à Auschwitz puis à Dachau. Après la guerre, il émigra aux Etats-Unis.
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s