Ephéméride de la Shoah : 30 Juin

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives, tous les JUIFS furent de s victimes. NI PARDON – NI OUBLI.

30 Juin
1940 Le 16e régiment d’infanterie roumaine, commandé par le major Valeriu Carp, connu pour sa haine des juifs, arrive à Czudyn (Bukovine) où il torture et massacre de nombreux habitants juifs.
1941 La police ukrainienne fusille 200 juifs de Sokal (Ukraine) près d’une briqueterie hors de la ville.
– 2 000 juifs de Lutsk (Ukraine) sont déportés et fusillés.
– Quand les troupes allemandes entrent dans la petite ville de Dobromil (Ukraine), en guise de bienvenue les fascistes ukrainiens du lieu rassemblent 132 juifs que les nazis fusillent dans une mine de sel. Leurs cris sont entendus durant toute la nuit.
– Tous les juifs de Virbalis (Lituanie), où vivaient 1 500 juifs, sont tués huit jours après l’arrivée des Allemands. Quelques jours plus tard, les femmes et les enfants juifs sont tués à leur tour.
1944 Départ d’un convoi avec 1100 déporté de Drancy pour le camp d’Auschwitz, 479 seront directement  gazés, 267 survivront à la libération.
– Le dernier transport de déportés politiques et de juifs  au camp de regroupement de Fossoli, près de Modène (Italie), arrive au camp d’extermination d’Auschwitz.
– 1 100 juifs sont déportés du camp de Drancy (France) au camp d’extermination d’Auschwitz. 479 sont gazés dès leur arrivée. 167 hommes et 100 femmes survivent jusqu’à la libération du camp par l’armée soviétique, en 1945.

Meyer (Max) Rodriguez Garcia, Amsterdam, Netherlands
June 29, 1924

Max was born to a Jewish family in Amsterdam. He lived in a working-class district occupied by many diamond polishers, of which his father was one. In the 1920s and 30s Amsterdam was a cosmopolitan city with a diverse population. Though his father hoped Max would follow him in the diamond trade, Max dreamed of becoming an architect.

1933-39: My happiest years were with close friends in school. Papa encouraged me to learn by bringing home newspapers to help my English. After 1933 German Jews began to flee to Amsterdam. Papa lost his job and we moved to Belgium. After my bar mitzvah I apprenticed in a diamond factory, but when I broke a gem, I decided to try something else–architecture. Fearing the Germans might attack Belgium soon, we returned to Amsterdam in 1939.

1940-44: Germany invaded the Netherlands in May 1940. To survive, my family sold cheese on the black market. I went into hiding in early 1943, but by June I was arrested and deported to Auschwitz. After a year in the camp I developed appendicitis. Nazi doctors allowed my condition to worsen over four days so that a young physician could see the removal of a nearly ruptured appendix. I was « lucky »; most people who needed surgery were sent to the gas chambers. As the Soviets advanced, we were force-marched towards the German interior.

On May 6, 1945, Max was liberated by the U.S. Army at the Ebensee labor camp in Austria.
In 1948 he emigrated to the United States and became an architect.

Source www.ushmm.org
http://www.6millionsdemesfreres.com

Publicités
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s