Ephéméride de la Shoah : 13 Juin

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives, tous les JUIFS furent de s victimes. NI PARDON – NI OUBLI.

13 Juin
1938  Des juifs sont blessés et des biens juifs saccagés à Przemysl (Pologne) lors d’émeutes anti-juives.
1941 Les autorités soviétiques déportent en Sibérie plusieurs centaines de juifs de Bielgorod-Dnestrovskiy/Weissenburg (Ukraine).
– Le gouvernement de Vichy annonce que plus de 12.000 Juifs ont été arrêtés et internés en camps de concentration à la suite du « complot juif » contre la coopération franco-allemande.
1942 Début de la déportation des juifs de Czernovitz (Bukovine). Soixante-dix patients de l’hôpital psychiatrique juif sont rassemblés et déportés vers le ghetto de Moghilev en Transnistrie (Ukraine). La plupart meurent en cours de route.
– 1 000 juifs quittent le ghetto de Przemysl : 45 d’entre eux sont fusillés par les SS, les autres sont déportés au camp de travail forcé de Janowsk près de Lwow.

Ruth Warter, Berlin, Allemagne
13 juin 1905

Ruth vivait à Uzliekniai, un village du Memelland, une région située au sud-ouest de la Lituanie gouvernée par l’Allemagne jusqu’en 1919. Avide de lecture, Ruth était bouleversée par les nouvelles de la tourmente politique d’après-guerre qui lui parvenaient. En 1923, lorsque Uzliekniai fut intégrée à la Lituanie, Ruth rejoignit les témoins de Jéhovah. Elle épousa Eduard Warter, lui aussi témoin de Jéhovah, en 1928. Ils eurent quatre enfants au cours des cinq années suivantes.

1933-39 : J’élevais mes enfants et je m’assurais qu’ils étudient la Bible. Le 22 mars 1939, l’armée allemande nous envahit et notre territoire fut annexé à l’Allemagne. Le lendemain, la Gestapo confisqua nos livres religieux et arrêta plusieurs Témoins de Jéhovah. Le maire du village et le maître d’école étaient nazis. Notre culte fut interdit et nos Bibles brûlées en public. Lorsqu’on commença à emmener les hommes, j’eus peur pour mon mari.

1940-44
: Eduard fut arrêté parce qu’il refusait de servir dans l’armée, ce qui aurait enfreint le cinquième commandement de Dieu, « Tu ne tueras point. » Il fut condamné à mort mais la vraie intention des autorités était de l’écarter de Jéhovah. Un officier me demanda de convaincre Eduard de rejoindre l’armée mais il refusa. Le gouvernement nous offrit même de nous réinstaller en Allemagne mais cette offre me rappela la tentation du Christ. Avec l’aide de Dieu, Eduard et moi restâmes forts. Nous refusions de collaborer avec les nazis.

Ruth et son mari se retrouvèrent en 1946. Les Soviétiques, méfiants envers les témoins de Jéhovah, les déportèrent en Sibérie en 1950. En 1969, ils retournèrent en Allemagne.

Source www.ushmm.org
http://www.6millionsdemesfreres.com

Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s