Ephéméride de la Shoah : 23 Avril

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives, tous les JUIFS furent des victimes. NI PARDON – NI OUBLI.

23 Avril
1942 Un nouveau transport de 1 000 hommes, femmes et enfants quitte le camp de concentration de Theresienstadt pour Lublin. Là, 350 juifs seront sélectionnés pour être envoyés au camp d’extermination de Maïdanek. Les 659 autres seront détenus dans le ghetto de Piaski : en juin 1942, on les enverra au camp d’extermination de Sobibor. 8 juifs seulement survivent jusqu’à la libération en 1945.

Robert Oelbermann, Bonn, Allemagne
24 avril 1896

En 1919, Robert et son frère Karl fondèrent le groupe de jeunes Nerother Bund dans la région de Cologne. Le groupe comme bien d’autres avait pour but de rapprocher les jeunes de la nature par le camping et la randonnée. De l’intense camaraderie existant chez ces jeunes adolescentes naissaient parfois des relations homosexuelles. le Nerother Bund acceptait ces amitiés, comme un certain nombre d’autres groupes de jeunes allemands à cette époque.

1933-39 : Peu après l’arrivée des Nazis au pouvoir en 1933, ils dissolurent tous les groupes de jeunes indépendants et poussèrent leurs membres à rejoindre les Jeunesses Hitlériennes. Robert refusa et, en secret, conserva ses liens avec le Nerother Bund. En 1936, il fut arrêté, conformément aux dispositions du paragraphe 175 du code pénal révisé par les Nazis qui prohibait l’homosexualité. Robert fut emprisonné avec treize autres membres du Nerother Bund.

1940-41 : Robert fut l’un des cinquante mille hommes condamnés en vertu du paragraphe 175. En 1941, il fut transféré dans le camp de concentration de Dachau. Comme beaucoup de « ceux du 175 » dans les camps, Robert dut porter un triangle rose d’identification. « Ceux du 175 » étaient rassemblés dans des baraquements séparés, où ils subissaient un traitement particulièrement sévère, et étaient souvent bannis par les autres groupes de prisonniers.

En 1941, à quarante-quatre ans, Robert mourut à Dachau. On ne sait pas comment.

http://www.ushmm.org

http://www.6millionsdemesfreres.com

Publicités
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s