Ephéméride de la Shoah : 8 Mars

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives, tous les JUIFS furent des victimes.
NI PARDON – NI OUBLI.

8 Mars
1942
Au cours d’une Aktion qui dure trois jours, 7 000 juifs du ghetto de Kutno (province de Lodz, Pologne) sont déportés au camp d’extermination de Chelmno, où ils périssent tous.
Plusieurs centaines de juifs de Kopyczynce et de Koropets sont amenés au ghetto de Monasterzyska (district de Tarnopol, R.S.S. d’Ukraine) pour y être assassinés.
1943 4 000 juifs, entassés dans quatre trains, quittent la Thrace (Grèce). Après un voyage de plusieurs jours, ils arrivent au camp d’extermination de Treblinka (Pologne).
1 200 juifs de Radochkowitz (R.S.S. de Biélorussie) sont assassinés par les SS.
Tous les juifs de Thrace orientale sont déportés par train au camp d’extermination de Treblinka.

Ilse Luise Citroën Ledermann, Berlin, Allemagne
8 mars 1904

Ilse était l’une des quatre enfants nés d’un père hollandais et d’une mère juive allemande-juive. En 1924, elle épousa Franz Ledermann, un brillant avocat qui était de 15 ans son aîné. Le couple construit  sa maison à Berlin, où ils élevèrent deux filles, Barbara et Susanne.

1933-39:
Les Nazis arrivèrent au pouvoir en Janvier 1933. Alors que les Ledermanns étaient en vacances en Hollande cet été là, le cousin hollandais d’ Ilse lui  conseilla de ne pas retourner en Allemagne. Franz était réticent à rester en Hollande sans emploi, mais lorsque les nazis rendirent illégal  de prendre des clients  non-juifs pour les avocats juifs, il emballa ses effets personnels à Berlin et rejoignit sa famille à Amsterdam, où ils s’installèrent dans un appartement dans  la ville côté sud.

1940-44: Les Allemands envahirent les Pays-Bas en mai 1940. Deux ans plus tard, ils commencèrent  la rafle des Juifs pour la déportation. Un ami d’une des filles de Ilse obtenu de faux papiers pour toute la famille, mais son mari Franz ne pensait pas que la situation était suffisamment dangereuse pour justifier de se cacher. Franz pensait  que rentrer dans la clandestinité  serait plus dangereux que d’obéir aux  instructions et aux ordres allemands. Même si Ilse était enclin à entrer dans la clandestinité, elle se  reporta à lavis de son mari.

Le 20 Juin 1943, Ilse fut  déportée au camp de Westerbork, aux Pays-Bas. En 1944, elle fut envoyée à Auschwitz, où elle a péri. Ilse avait 40 ans.

http://www.ushmm.org

http://www.6millionsdemesfreres.com

Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s