Ephéméride de la Shoah : 2 Mars

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives, tous les JUIFS furent des victimes.
NI PARDON – NI OUBLI.

2 Mars
1941 25 juifs originaires de Plock sont fusillés par la Gestapo à Imielnoca (Pologne).
1942 Déclenchement d’une Aktion dans le ghetto de Minsk (R.S.S. de Biélorussie).
– 5 000 juifs sont assassinés. Un groupe de résistants juifs lutte contre les SS et leurs collaborateurs soviétiques.
– 900 juifs du ghetto de Krosnowiece (Pologne) sont déportés au camp d’extermination de Chelmno.
1943 1 105 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d’extermination de Sobibor (Pologne).
Un train transportant 1 000 hommes et femmes entassés dans des wagons à bestiaux quitte la France. Il y a dans ce convoi des juifs de diverses nationalités, regroupés au camp de Drancy en attendant leur déportation vers le camp d’extermination d’Auschwitz. 881 d’entre eux sont gazés dès leur arrivée. 8 juifs seulement survivront.

Benjamin Soep, Amsterdam, Pays-Bas
2 mars 1919

Benjamin, surnommé « Benno » par sa famille et ses amis, grandit au sein d’un foyer juif pratiquant à Amsterdam. Le père de Benno, diamantaire de renom,était le responsable de la communauté juive d’Amsterdam. Benno avait deux petites sœurs. Il aimait collectionner les timbres.

1933-39 : Après s’être forgé une première expérience professionnelle au sein d’un grand magasin, Benno rejoignit son père dans la profession de diamantaire.Benno respectait strictement les prescriptions religieuses du judaïsme. Il adorait jouer au tennis et skier et,en 1938, alors qu’il skiait en Suisse, il rencontra une jeune fille dont il tomba amoureux. Avec le sentiment que la situation des Juifs en Europe allait bientôt se détériorer, la famille de sa petite amie quitta les Pays-Bas pour les États-Unis en 1939.

1940-41 : La petite amie de Benno revint aux Pays-Bas et ils se marièrent en octobre 1940. Les jeunes mariés prirent sous leur aile un réfugié juif qui suivait une formation agricole avant de partir pour la Palestine. Le 11 juin 1941, la Gestapo frappa à la porte de Benno, à la recherche de son pensionnaire, en représailles du meurtre d’un Allemand, les nazis raflaient les Juifs étrangers.Lorsque Benno ouvrit, le nazi lui demanda si lui aussi était Juif. Benno lui répondit par l’affirmative et le nazi lui dit : « Alors, tu viens aussi ! »

Benno fut déporté au camp de travail de Schoorl aux Pays-Bas, puis au camp de concentration de Mauthausen, en Autriche, où il périt à l’âge de 22 ans.

http://www.ushmm.org

http://www.6millionsdemesfreres.com

Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s