Ephéméride de la Shoah : 1er Mars

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives, tous les JUIFS furent des victimes.
NI PARDON – NI OUBLI.

1er Mars
1940 Le  » jeudi sanglant  » de l’histoire de Lodz/Litzmannstadt (Pologne centrale). L’armée allemande organise un pogrome contre la population juive de la ville, estimant qu’elle n’est guère pressée de s’installer dans le ghetto. Plusieurs juifs sont tués, les autres sont chassés dans le ghetto sans pouvoir emporter leurs affaires.
1941 En ce jour, la ville de Plock (province de Varsovie, Pologne) est  » libérée de ses juifs « . Entre le 20 février et le 1er mars, 7 000 personnes environ partent à pied vers le camp de Dzialdowo. Les juifs des petites communautés des environs sont déportés vers d’autres camps. Tous ces juifs y périssent.
4 300 juifs du ghetto de Skiernievice (Pologne) sont déportés au ghetto de Varsovie.
1942 A Belovchtchina (district de Starodub, Russie), 800 femmes et enfants juifs sont fusillés par les nazis.
Le ghetto de Kremenets (province de Volnhynie, R.S.S. d’Ukraine) est bouclé hermétiquement, la garde renforcée. Les juifs enfermés dans le ghetto, ne recevant plus aucune nourriture et plus d ‘eau potable, commencent à dépérir.
1943 5 000 juifs sont rassemblés dans une large tranchée creusée au centre du ghetto de Minsk (capitale de la Biélorussie) où ils sont tués. Parmi les victimes figurent les pensionnaires de l’orphelinat du ghetto. Les membres du Conseil juif ont été obligés de creuser la fosse.
1945 Le dernier transport de déportés du camp de regroupement de Risiera di San Sabba, près de Trieste (Italie), arrive au camp de concentration de Dachau (Allemagne). Le convoi se compose de juifs et de résistants italiens.

Wolfgang Kusserow, Bochum, Allemagne
1 mars 1922

Lorsque Wolfgang était un enfant, ses parents sont devenus Témoins de Jéhovah. Son père a déménagé sa famille de la petite ville westphalienne de Paderborn lorsque Wolfgang avait 9 ans . Leur maison est devenue le siège de la congrégation des Témoins de Jéhovah nouveau. Wolfgang et ses dix frères et sœurs grandirent l’étude de la Bible tous les jours.

1933-39: Les Kusserows étaient sous étroite surveillance par la police secrète  nazie  en raison de leur religion. Comme un témoin de Jéhovah, Wolfgang a estimé que sa plus haute fidélité était à Dieu et à Ses lois, en particulier le commandement «Tu aimeras Dieu par dessus tout le reste et ton voisin comme toi-même. » Même  après que  les nazis arrêtèrent le père de Wolfgang et le frère aîné, Wilhelm, les Kusserows continua d’accueillir, illégalement, des réunions d’étude biblique dans leur maison.

1940-42:Sa Croyance  que Dieu, et non  Hitler, était son guide, il obéit  au  cinquième commandement de Dieu, « Tu ne tueras point», Wolfgang refusa  de s’engager  dans l’armée allemande. Il fut  arrêté en Décembre 1941, et un projet de loi de mise en accusation a été émis le 12 Janvier 1942. Après des mois de prison, Wolfgang fut jugé et condamné à mort. Dans la nuit avant son exécution, il écrivit à sa famille, en les assurant de son dévouement à Dieu.

Wolfgang fut  décapité par la guillotine dans la prison de Brandebourg le 28 Mars, 1942. Il avait 20 ans.

 

http://www.ushmm.org

http://www.6millionsdemesfreres.com

Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s