Ephéméride de la Shoah : 26 Février

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives, tous les JUIFS furent des victimes.
NI PARDON – NI OUBLI.

Wolfgang Munzer, Berlin, Allemagne 26 février 1920

26 Février
1941 Un convoi transportant 1 049 juifs déportés quitte Vienne en direction d’Opole (Pologne).
1943 900 juifs sont déportés de Berlin, au camp d’extermination d’Auschwitz.
1944 Un transport de 54 juifs de Sosnoviec (Pologne) arrive au camp d’extermination d’Auschwitz. Les déportés sont immédiatement assassinés.
– Un transport de 26 juifs de Berlin arrive au camp d’extermination d’Auschwitz. Les déportés sont tués sur-le-champ.

Wolfgang Munzer, Berlin, Allemagne
26 février 1920

Enfant unique, Wolfgang est né dans une famille juive de Berlin. Son père était le représentant étranger d’une entreprise d’articles de mercerie. La famille vivait dans un appartement confortable dans le quartier sud-ouest de la ville. Wolfgang fréquentait le collège et souhaitait devenir ingénieur électricien.

1933-39 : Lorsque les Nazis accédèrent au pouvoir, mon père s’enfuit d’Allemagne parce qu’il était socialiste et il avait peur d’être arrêté. Ma mère était très malade et ma grand-mère s’occupa de moi jusqu’à ce que cela lui devienne trop pénible. Elle me confia alors à un orphelinat juif. Les Juifs n’avaient plus le droit de fréquenter les écoles publiques, aussi intégrai-je une école juive. En l937, je rejoignis mon père à Paris et entrais dans un institut de formation pour apprendre la mécanique.

1940-44 : En 1943, je vivais à Nice avec mon père et ma belle-mère qui dirigeaient une bibliothèque. De nombreux Juifs avaient trouvé refuge à Nice parce que sous l’occupation italienne, les Juifs n’y étaient pas persécutés. Mais lorsque l’Italie se rendit aux Alliés en septembre, les Allemands occupèrent la région. En mars 1944, les nazis nous déportèrent, mes parents, moi et 1 500 autres Juifs, dans des wagons d’un camp de transit près de Paris vers Auschwitz. Dès notre arrivée, je fus séparé de mes parents et placé dans une salle où l’on me rasa la tête.

Les parents de Wolfgang furent gazés à leur arrivée à Auschwitz. Wolfgang fut contraint au travail dans une usine de composants électriques et survécut à la guerre. Il émigra en Amérique en 1947.

http://www.ushmm.org

http://www.6millionsdemesfreres.com

Publicités
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s