Ephéméride de la Shoah : 10 Décembre

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives, tous les JUIFS furent des victimes.
Plus de 5000 de mes frères, étaient assassinés par jour de 1942 à 1945.
NI PARDON – NI OUBLI.
Aujourd’hui, voici la liste des âmes juives qui ont été assassinées.
Voici l’histoire de l’une de ces âmes.

Mendel Grynberg, Sokolow Podlaski, Pologne vers 1910

10 Décembre
1935  Détenu dans un camp, le journaliste pacifiste et antinazi Carl Von Ossietzky reçoit le prix Nobel de la paix. Hitler est furieux.
1941 1 000 juifs du camp de Kovale-Panskie (Pologne), tous originaires des environs, sont déportés au camp d’extermination de Chelmno : les SS les asphyxient dans des camions à gaz dans une forêt voisine.
–  Brcko (Yougoslavie), 150 juifs de la ville et 200 juifs originaires d’Autriche sont conduits par les SS sur les bords de la rivière Save, où ils sont massacrés avec sadisme.
1942 Les derniers juifs de Mlava (Varsovie), utilisés à des travaux extrêmement pénibles, sont déportés au camp d’extermination de Treblinka.
– Rien qu’en ce jour, durant la rafle des juifs de Tunis, quelque 2000 juifs furent arrêtés. Les Allemands les ont raflés jusque dans les synagogues. Des centaines d’entre eux ont trouvé la mort et plusieurs d’entre eux ont été déportés.
1943 Les survivants parmi les juifs du village de Mihova (Roumanie), déportés au camp de travail forcé de Tarasika sur la rivière Bug quand les troupes allemandes et roumaines avaient occupé la Bucovine, sont assassinés par les Allemands.
– Les Italiens créent le camp de transit de Fossoli di Capri, près de Modène. Il sera placé en mars 1944 sous commandement allemand.

Mendel Grynberg, Sokolow Podlaski, Pologne
vers 1910

Mendel fut élevé dans une grande famille juive pratiquante parlant yiddish à Sokolow Podlaski, une ville industrielle située au centre de la Pologne, qui comptait une forte population de près de 5 000 Juifs. Après avoir terminé sa scolarité, il travailla comme cordonnier. Il était également un membre actif d’une organisation sioniste locale.

1933-39 : Mendel s’était marié et avait fondé une famille lorsque les Allemands envahirent la Pologne le 1er septembre 1939. L’aviation bombarda le marché de la ville et d’autres cibles civiles avant que les troupes allemandes victorieuses n’entrent dans Sokolow Podlaski le 20 septembre et commencent à piller les maisons de la communauté juive. Lorsque la Pologne fut partagée entre l’Allemagne et l’Union Soviétique, Mendel et sa famille s’enfuirent à Bialystok, dans la partie de la Pologne occupée par les Soviétiques.

1940-44 : Comme d’autres réfugiés juifs de Pologne, Mendel redoutait le traitement que les nazis infligeaient aux Juifs et espéra pouvoir sauver sa famille en restant en Union Soviétique. Mais l’Allemagne attaqua l’Union Soviétique le 22 juin 1941. Cinq jours plus tard, les Allemands étaient aux portes de Bialystok. Le 16 juillet 1941, les nazis établirent un ghetto dans la ville et la plupart des gens furent mis au travail dans les usines. En août 1943, les nazis rasèrent le ghetto de Bialystok.

Des amis aperçurent Mendel pour la dernière fois à Bialystok. Il mourut après le mois de juin 1941, personne ne sait où, quand, ni comment.

Emanuel Rosenthal (2 ans) et son frère Avram (5 ans) au ghetto de Kaunas. Tous 2 seront déportés au camp d'extermination de Majdanek ou ils mourront.

Source http://www.ushmm.org

Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s