Ephéméride de la Shoah : 7 Décembre

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives, tous les JUIFS furent des victimes.
Plus de 5000 de mes frères, étaient assassinés par jour de 1942 à 1945.
NI PARDON – NI OUBLI.
Aujourd’hui, voici la liste des âmes juives qui ont été assassinées.
Voici l’histoire de l’une de ces âmes.

Alexander Bernstein Karchai, Lituanie vers 1911

7 Décembre
1941 En deux jours, 450 hommes sont tués à Riga (Lettonie) dans l’usine Quadrat. De nombreux juifs se trouvent parmi eux.
– Les juifs de Novogrudok (Biélorussie) doivent se rassembler dans la cour du tribunal, où ils sont sélectionnés par les SS : 400 juifs sont fusillés dans des tranchés dans le village voisin de Skrydlevo, les autres enfermés dans un ghetto nouvellement créé.
– Premiers convois de Juifs à Chelmno (camions à gaz).
– Commence le gazage des juifs à Chelmno.
1942 Les SS et la police ukrainienne déclenchent une Action dans le ghetto de Rava Ruska (kraine) : en cinq jours, près de 3 000 juifs sont déportés au camp d’extermination de Belzec. 1943 1 000 juifs, hommes et femmes, sont déportés du camp de regroupement de Drancy (France) à destination d’Auschwitz. 661 juifs sont envoyés dan les chambres à gaz dès leur arrivée. 42 hommes et 2 femmes seulement verront la fin de la guerre.

Alexander Bernstein Karchai, Lituanie
vers 1911

Alexander était l’un des six enfants d’une famille juive du village lituanien de Karchai. Son père était agriculteur. Dans la ville voisine de Janova, Alexander fréquenta l’école publique. Il étudia également l’hébreu et l’histoire juive dans une école religieuse. En 1925, Alexander s’installa à Siauliai pour y suivre ses études secondaires. Il y vécut avec sa sœur aînée.

1933-39 : Alexander s’inscrivit à l’université de Kovno, dans le département de pharmacologie. Après avoir obtenu son diplôme, il repartit pour Siauliai et obtint un emploi dans une pharmacie de la rue Vilno. En 1939, Alexander épousa Jocheved Todress. Malgré l’invasion de la Pologne par l’Allemagne, la Lituanie était encore un pays libre.

1940-44 : En 1940, les Soviétiques annexèrent la Lituanie. Un an plus tard, les troupes allemandes s’emparèrent de Siauliai et rassemblèrent les Juifs de la ville dans des ghettos. Alexander était l’un des rares pharmaciens du ghetto. Alexander et sa femme embarquèrent dans le dernier convoi qui quitta Siauliai en juillet 1944. Ils furent déportés dans plusieurs camps mais parvinrent au début à rester ensemble. Toutefois, à Kaiserwald, près de Riga, Alexander et Jocheved furent séparés et envoyés dans des camps différents.

Au printemps 1945, Alexander mourut d’une maladie causée par la famine dans le camp de Brabag-Schwarzheide,  il avait 34 ans.
On n’eut plus jamais de nouvelles de sa femme, Jocheved.

Emanuel Rosenthal (2 ans) et son frère Avram (5 ans) au ghetto de Kaunas. Tous 2 seront déportés au camp d'extermination de Majdanek ou ils mourront.

Source http://www.ushmm.org

Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s