Ephéméride de la Shoah : 21 Novembre

Si toutes les victimes du Nazisme n’étaient pas juives, tous les JUIFS furent des victimes.
Plus de 5000 de mes frères, étaient assassinés par jour de 1942 à 1945.
NI PARDON – NI OUBLI.
Aujourd’hui, voici la liste des âmes juives qui ont été assassinées.
Voici l’histoire de l’une de ces âmes.

Harry Pauly, Allemagne 1914

21 Novembre
1942 4 000 juifs du ghetto de Suchedniov et 1 500 juifs du ghetto de Szczekociny (Pologne) sont déportés au camp d’extermination de Treblinka, où ils sont assassinés quelques heures après leur arrivée.
1943 325 juifs de Borgo San Dalmazzo (Italie) sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.

Harry Pauly, Allemagne
1914

Jeune garçon élevé à Berlin, Harry aimait le théâtre. A quinze ans, il commença à jouer de petits rôles au théâtre Nollendorfplatz. Il était également apprenti coiffeur mais n’aimait pas ce travail. Il passait la plupart de son temps avec d’autres acteurs, tant au théâtre que dans des boîtes de nuit fréquentées par des homosexuels.

1933-39 : Quand les Nazis sont arrivés au pouvoir, ils ont fermé les bars homosexuels. Certains homosexuels, en particulier les Juifs, étaient tués par les Nazis; mon ami « Susi », un travesti, a été tué à coup de poignard. En 1936, j’ai été arrêté en vertu du paragraphe 175 du code pénal révisé par les Nazis qui prohibait l’homosexualité. Je fus emprisonné dans un camp à Neusustrum, où j’ai travaillé dans les marécages douze heures par jour. J’ai été libéré au bout de quinze mois.

1940-44 : En 1943, j’ai été dénoncé par deux garçons que la Gestapo avait sommé de dénoncer les homosexuels. A nouveau, j’ai été condamné en vertu du paragraphe 175. A nouveau j’ai été libéré, cette fois-ci au bout de huit mois seulement parce que des amis du théâtre étaient intervenus en ma faveur. Je fus alors incorporé dans l’armée mais, où que j’aille, les gens avaient eu vent de ma condamnation et me traitaient de « sale pédé. » Je n’ai pas pu le supporter et j’ai déserté deux fois.

Finalement, comme punition, j’ai été envoyé dans une unité spéciale de combat dont presque tous les membres ont été tués. Quoi qu’il en soit, j’ai survécu.

Source http://www.ushmm.org

Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Ephéméride de la Shoah : 21 Novembre

  1. Cette histoire renvoie à celle de M. Rudolf Brazda, qui est décédé l’été dernier et qui a voulu à la fin de sa vie se faire reconnaître et témoigner en tant que survivant homosexuel des camps nazis. Un livre a été tiré de sa vie, un exemple de courage pour que soit reconnu le droit à la différence pour que plus jamais on ne permettre que la barbarie des hommes ne détruisent des peuples, des hommes , des vies.
    Vous pouvez découvrir mon travail de mémoire au travers de toiles et d’une exposition itinérante « Témoigner de ces vies » et découvrir cela dans le site:www.fmayran.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s