Ephéméride de la Shoah : 16 Novembre

Chaque jour, des années 1942 à 1945, des Enfants, des Femmes et des Hommes ont été raflés, emprisonnés, assassinés, gazés et brulés.
Aujourd’hui, voici la liste des âmes juives qui ont été assassinées.
Voici l’histoire de l’une de ces âmes.

Blimcia Lische, Kolbuszowa, Pologne 1938

16 Novembre
1940 Dans le ghetto de Varsovie, au cours de deux périodes (avant et après le 16 novembre 1940, date de l’enfermement du ghetto), les allemands mettent en place contre la plus grande communauté juive d’Europe, un lent processus de destruction physique, psychique et intellectuelle par la faim, le froid, la maladie et la terreur omniprésente.
1941 1 000 hommes, femmes et enfants juifs de Brno (province de Moravie, Tchécolosvaquie) sont déportés au ghetto de Minsk ( Biélorussie). 12 seulement survivront.
1942 15 000 juifs sont tués à Wlodzimierz (Volhynie, R.S.S. d’Ukraine) ça dure deux semaines.
– 761 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.
1943 995 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.

Blimcia Lische, Kolbuszowa, Pologne
1938

Blimcia était issue d’une famille juive pratiquante. Son père, Shaya David, et sa mère, Malcia Saleschtz, s’étaient installés à Kolbuszowa, ville qui avait vu grandir Malcia. Le père de Malcia avait offert aux jeunes mariés une maison et initié son nouveau gendre au commerce en gros de la farine.

1933-39 : Blimcia naquit en 1938 et grandit au milieu de nombreux oncles,tantes et cousins. A l’approche de son premier anniversaire, l’Allemagne envahit la Pologne et atteignit bientôt les portes de Kolbuszowa. Sur leurs chevaux,les soldats polonais tentaient de combattre l’armée allemande, mais ne pouvaient résister aux tanks. Après un court affrontement, de nombreux cadavres de chevaux jonchaient les rues. La ville de Blimcia fut placée sous l’égide allemande.

1940-42 : Les enfants de la ville redoutaient Hafenbier, le vicieux commandant de police allemand en poste à Kolbuszowa. Hafenbier avait terrorisé et tué de nombreux Juifs de la ville. Le cousin de Blimcia, Henoch, âgé de 3 ans, imitait dans leurs jeux Hafenbier, « Etes-vous Juifs ? » « Oui. » répondaient-ils.« Si vous êtes Juifs, » grimaçait Henoch, « vous êtes morts. » Avec un bâton en guise de fusil, Henoch « tuait » Blimcia et les autres. Ils tombaient, faisant semblant d’avoir été tués.

Blimcia et sa famille furent déportés au ghetto de Rzeszow le 25 juin 1942 puis,le 7 juillet, au camp d’extermination de Belzec où ils furent gazés. Blimcia avait 3 ans et demi.

Source http://www.ushmm.org

Publicités
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s