Ephéméride de la Shoah : 12 Novembre

Chaque jour, des années 1942 à 1945, des Enfants, des Femmes et des Hommes ont été raflés, emprisonnés, assassinés, gazés et brulés.
Aujourd’hui, voici la liste des âmes juives qui ont été assassinées.
Voici l’histoire de l’une de ces âmes.

Gisha Galina Bursztyn, Pultusk, Pologne vers 1877

12 Novembre
1938 Toute industrie et tout commerce, les théâtres, cinémas, salles de concerts et expositions sont interdites aux juifs.
– Une amende collective d’un milliard de marks est imposée aux juifs allemands, qui doivent en plus payer la note des destructions et du déblaiement des ruines du pogrom de la nuit de Cristal.
– Décret forçant tous les juifs à céder leurs entreprises à des aryens.
– Premières déportations de juifs autrichiens et tchèques en Pologne.
1939 Le chef de la police du district de la Wartha, Wilhelm Koppez, ordonne que Poznan (Posen) soit purifié de ses juifs. Des juifs y vivaient depuis le XIIIe siècle. Le jour de l’invasion allemande, 1 500 juifs habitaient la ville.
1941 A Gorodok, près de Vorobyevy Gory (Biélorussie), tous les juifs et toutes les juives sont fusillés par les SS. Les enfants sont enterrés vivants.
– 500 juifs de Kamionka-Strumilova (Ukraine) sont conduits dans les environs de la ville pour être fusillés.
– 3 000 juifs de Dorohoi (Roumanie) sont déportés en Transnitrie en 2 convois.
– Le camp de concentration de Maïdanek est créé près de Lublin.
1942 500 juifs sont déportés de Krzeszov (Lublin) au camp d’extermination de Belzec.
– Contre les juifs de Luzk (d’Ukraine) dure une semaine : une partie des juifs est assassinée sur place, une autre déportée au camp.

Gisha Galina Bursztyn, Pultusk, Pologne
vers 1877 

Gisha fut élevée dans une famille juive pratiquante parlant yiddish. Ils vivaient dans la ville de Pultusk, située dans le centre de la Pologne. Gisha se maria à la fin des années 1890 et partit s’installer avec son mari, Shmuel David Bursztyn, à Varsovie. Shmuel possédait une boulangerie, dans le quartier juif de la ville. En 1920, les Bursztyn et leurs huit enfants s’installèrent dans un appartement de deux chambres.

1933-39 : En 1939, six des enfants de Gisha avaient quitté la maison : ses filles aînées s’étaient mariées et ses quatre fils aînés avaient émigré en Amérique et au Mexique. Seuls son plus jeune fils et sa plus jeune fille vivaient encore auprès d’eux. Son mari avait cédé son commerce et travaillait dans la boulangerie Kagan. L’Allemagne envahit la Pologne le 1er septembre 1939. Après avoir subi quatre semaines d’assaut, Varsovie tomba aux mains des Allemands le 28 septembre.

1940-42 : Lorsque le ghetto de Varsovie fut établi par les Allemands en novembre 1940, l’appartement des Bursztyn en fit partie. Shmuel continua à travailler dans la boulangerie Kagan, également située à l’intérieur du ghetto. En avril 1942, il fut tué par les Allemands. Craignant les rafles allemandes, Gisha décida de se cacher dans l’un des abris de fortune du ghetto. Au cours de la rafle massive qui commença le 22 juillet 1942, Gisha fut expulsée de son abri, conduite à plusieurs pâtés de maison de là vers un point de rassemblement, puis forcée à monter dans un wagon.

Gisha fut déportée dans le camp d’extermination de Treblinka où elle fut gazée en juillet 1942. Elle avait soixante-cinq ans. 

Source http://www.ushmm.org

Publicités
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s