Ephéméride de la Shoah : 5 Novembre

Chaque jour, des années 1942 à 1945, des Enfants, des Femmes et des Hommes ont été raflés, emprisonnés, assassinés, gazés et brulés.
Aujourd’hui, voici la liste des âmes juives qui ont été assassinées.
Voici l’histoire de l’une de ces âmes.

Lilly Applebaum Lublin, Anvers, Belgique 5 novembre 1928

5 Novembre
1941 Les SS assassinent 400 juifs de Swiercna (Novogrudok, U.R.S.S.).
– Massacre de 15.000 Juifs par les Allemands à Rovno, en Volhynie.
1942 Les 7 000 derniers internés du ghetto de Piaski, près de Trawniki (Pologne), venus de Theresienstadt et d’Allemagne sont déportés au camp d’extermination de Sobibor, où ils périssent.
– A la suite d’une sélection des juifs du ghetto de Sokolka (province de Bialystok, Pologne) la plupart sont déportés au camp de Kelbasin et, de là, à Treblinka. Une partie a été fusillée sur place. Ultérieurement, les juifs restants seront déportés au camp d’extermination de Treblinka.
– Début de la deuxième déportation des juifs du ghetto de Chmielnik (province de Kielce, Pologne) : les juifs ont connaissance des préparatifs. Une partie se cache dans les abris du ghetto, une autre fuit dans les bois. Très peu sont déportés au camp d’extermination de Treblinka ou assassinés.
– 500 juifs sont arrêtés à Borisloav (Ukraine) par les SS et la police ukrainienne. Ils sont déshabillés par un froid glacial et déportés au camp d’extermination de Belzec.
– 3 000 juifs du ghetto de Stopnica (Pologne) sont conduits à marches forcées vers Szczucin. Beaucoup sont fusillés en cours de route. Les survivants sont envoyés par train au camp d’extermination de Treblinka. 400 vieillards et enfants sont fusillés dans le cimetière de la ville.
1943 Un soulèvement éclate dans le camp de travail forcé de Krychov (Pologne) : 1 500 juifs sont tués.
– En quatre jours, 14 000 juifs du camp de travail forcé de Poniatova (Pologne) sont assassinés. Certains juifs se défendent.
– A Siauliai (en Lituanie), début d’une Action dirigée contre les enfants juifs : 2 membres du Conseil juif qui veulent les sauver sont déportés avec eux vers un camp d’extermination.

Lilly Applebaum Lublin, Anvers, Belgique
5 novembre 1928

Les parents juifs de Lilly s’étaient séparés avant sa naissance. Sa mère, qui s’était installée à Bruxelles pour exploiter un petit atelier de confection d’imperméables, ne pouvait élever seule ses trois enfants. Lilly, la plus petite, resta à Anvers et fut élevée par ses grands-parents dans un appartement du quartier juif, près du quartier des diamantaires.

1933-39 : Mon grand-père était cordonnier et travaillait dans l’appartement. Les clients venaient chez nous pour qu’il prenne leurs mesures. Comme nous étions pauvres, je dus fréquenter l’école publique au lieu de l’école juive privée. Lorsque ma grand-mère mourut en 1939, je partis pour Bruxelles vivre avec ma mère. Après l’école, je l’aidais à coudre les imperméables dans l’atelier. Le vendredi 17 mai 1940, l’armée allemande entra dans Bruxelles.

1940-44 : Déportée à Auschwitz en 1944, j’eus la chance de travailler aux cuisines du camp. Un convoi de femmes et d’enfants juifs hongrois affamés arriva – ils devaient être tués le lendemain, aussi ne reçurent-ils rien à manger ce soir-là. Je décidais de faire passer des pommes de terre dans leurs baraquements. Alors que j’introduisais la nourriture dans l’obscurité, des voix s’élevèrent dans un brouhaha. Soudain, les lumières m’aveuglèrent. La responsable du baraquement arriva en trombe. « Je pourrais te dénoncer ! Tu pourrais être tuée ! » hurla-t-elle. Puis elle ajouta calmement : « Retourne dans ton baraquement. » Le lendemain, les Hongrois furent gazés.

Lilly survécut à une marche forcée vers le camp Bergen-Belsen, où elle fut libérée le 15 avril 1945. Elle retourna à Bruxelles avant d’émigrer aux Etats-Unis, en 1946.
Source http://www.ushmm.org

Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s