Ephéméride de la Shoah : 22 Octobre

Chaque jour, des années 1942 à 1945, des Enfants, des Femmes et des Hommes ont été raflés, emprisonnés, assassinés, gazés et brulés.
Aujourd’hui, voici la liste des âmes juives qui ont été assassinées.
Voici l’histoire de l’une de ces âmes.

Feiga Kisielnicki, Kaluszyn, Pologne vers 1888

22 Octobre
1940 Les nazis déportent environ 15 000 Juifs allemands des villes de Rhénanie vers des camps d’internements aux pieds des Pyrénées (France). Par la suite, une partie de ces Juifs sera déportés à Drancy et de là vers les camps d’exterminations en Pologne. Les autres Juifs disparaîtront dans divers camps.
1941 Le petit ghetto de Vilan (R.S.S. de Lituanie) est liquidé : Les Juifs sont conduits non loin de là, dans les bois de Ponary, où ils sont assassinés par les nazis.
– 8 000 Juifs de la région de Czernovitz (Bucolvine, R.S.S. d’Ukraine) et des villages du district sont rassemblés dans cette ville, d’où ils sont conduits à Marculeti. De là, on les déporte vers divers camps. Ceux qui n’avancent pas assez rapidement sont fusillés par les soldats allemands qui les accompagnent.
1942 5 00Juifs de Klewow (district de kielce, Pologne) sont déportés au centre de regroupement de Drzewice.
– Les 5 derniers convois avec un total de 8 000 hommes, femmes et enfants Juifs quittent le ghetto de thresienstadt pour le camp d’extermination de treblinka. Ils sont gazés dès leur arrivé.
– Ce jour sont déportés à treblinka : 1 500 Juifs de Dzevice (Pologne), 400 Juifs de Nove Miasto (district de Varsovie), 22 000 Juifs du ghetto de Piotrkov Trybunalski (district de Lodz) et 1 900 Juifs d’Ilza (district de Kielce).
– Les S.S. et la police ukrainienne assassinent 1.000 Juifs près de la ville de Schodnica (district de Lvov, R.S.S. d’Ukraine).
– Les S.S. assassinent 250 Juifs à Kimelisezk (district de Vilna, R.S.S. de Lituanie).

Feiga Kisielnicki, Kaluszyn, Pologne
vers 1888

Feiga vivait avec son mari, Welwel, et leurs trois enfants dans la petite ville de Kaluszyn, majoritairement juive, située à cinquante kilomètres à l’est de Varsovie. Les Kisielnicki étaient croyants et parlaient yiddish à la maison. Feiga était mère au foyer et son mari était commerçant et partait souvent à Varsovie, à cheval ou en train, pour affaires.

1933-39 : L’Allemagne venait juste d’envahir la Pologne. Les forces allemandes avaient combattu les troupes polonaises à Kaluszyn et la moitié de la ville, y compris notre maison, avait été rasée par les bombes. Aussi sommes-nous partis nous installer chez le cousin de Welwel, dans le quartier de Mojsze, aux abords de la ville. Les troupes allemandes sont à présent dans Kaluszyn, et les Nazis y « relogent » des centaines de Juifs provenant d’autres villes. Les familles doivent désormais se serrer.

1940-44 : La situation à Kaluszyn s’aggravait. Ici, dans le ghetto que les nazis venaient de boucler, les gens mouraient de faim. Il était difficile de tenir notre maison, surpeuplée et rongée par la vermine porteuse du typhus dans un état de propreté satisfaisant. Mon fils de 21 ans, Israel Yitzac, était déjà rongé par la fièvre. J’avais peur pour lui. Il était très affaibli par la faim et nous ne disposions que de très peu de médicaments. Je le soignais de mon mieux.

Le fils de Feiga mourut du typhus. A la fin de l’année 1942, les Nazis anéantirent Kaluszyn, envoyant la majeure partie des habitants du ghetto dans le camp d’extermination de Treblinka. Feiga mourut à cinquante-quatre ans.
http://www.ushmm.org

Publicités
Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s