Ephéméride de la Shoah : 10 Octobre

Chaque jour, des années 1942 à 1945, des Enfants, des Femmes et des Hommes ont été raflés, emprisonnés, assassinés, gazés et brulés.
Aujourd’hui, voici la liste des âmes juives qui ont été assassinées.
Voici l’histoire de l’une de ces âmes.

Emma Freund, Kippenheim sur le Lahr, Allemagne 14 octobre 1893

10 Octobre
1941 Environ 400 vieillards juifs sont fusillés par les SS dans le port militaire de Riga (R.S.S. de Lettonie), au cours d’une Aktion qui s’étend sur plusieurs jours.
– Les juifs de l’ancienne Tchécoslovaquie sont obligés par les nazis de quitter leurs foyers pour s’installer dans des ghettos. Des ghettos existent désormais dans 14 villes tchécoslovaques désignées à cet effet.
– Les SS fusillent 2 000 juifs sur la route entre Bogdanovka et Darnica (Transnistrie méridionale, R.S.S. d’Ukraine).
1942 2 convois quittent le camp de regroupement de Malines (Belgique) pour le camp d’extermination d’Auschwitz. 1679 déportés, dont 487 enfants, arriveront à Auschwitz mais 54 seulement survivront jusqu’à la libération du camp en 1945.
– 4 000 juifs de Bursztyn (province de Stanislavov, Galicie) sont déportés au camp d’extermination de Belzec (Pologne).

Emma Freund, Kippenheim sur le Lahr, Allemagne
14 octobre 1893

Deuxième de six enfants, Emma fut élevée dans une famille juive pratiquante d’une petite ville au sud-ouest de l’Allemagne. Sa famille s’installa dans la ville industrielle de Mannheim après la Première Guerre mondiale. Emma y mit au monde deux enfants, un fils en 1924 et une fille en 1930. Elle aidait son mari dans ses affaires.

1933-39 : Après l’arrivée des nazis au pouvoir, le mari d’Emma perdit son emploi. Sa soeur Linnchen émigra en Afrique du Sud et les nazis déportèrent son frère Arthur à Dachau. Lorsque les nazis incendièrent la synagogue et l’école juive locales en novembre 1938, Emma et son époux décidèrent d’envoyer leur fils de 14 ans en Angleterre. Eux restèrent ; son mari pensait que les nazis ne pourraient pas leur faire plus de mal qu’ils ne leur en avaient déjà fait.

1940-42 : Le 22 octobre 1940, la famille Freund reçut l’ordre de se préparer à quitter Mannheim et à se rassembler près de la gare de chemin de fer. Ils désobéirent à cet ordre et tentèrent de se cacher chez une famille juive qui vivait en dehors de Mannheim, mais ils furent découverts. La famille fut déportée à Gurs, un camp du sud de la France. Emma et sa fille furent séparées de leur mari et père puis transférées dans un autre camp, à Rivesaltes. Emma tomba malade mais elle fut soulagée lorsqu’une organisation d’aide aux enfants juifs réussit à faire sortir sa fille du camp.

Emma fut transférée au camp de transit de Drancy en août 1942.
Elle fut déportée à Auschwitz le 14 août et gazée dès son arrivée. Elle avait 48 ans.

Source http://www.ushmm.org

Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s