Ephéméride de la Shoah : 21 Septembre

Chaque jour, des années 1942 à 1945, des Enfants, des Femmes et des Hommes ont été raflés, emprisonnés, assassinés, gazés et brulés.
Aujourd’hui, voici la liste des âmes juives qui ont été assassinées.
Voici l’histoire de l’une de ces âmes.

Anna Pfeffer, Frankenthal, Allemagne 19 novembre 1885

21 Septembre
1939  Reinhard Heydrich présente un plan de création de ghettos en Pologne.
– En Pologne, les nazis ordonnent la dissolution de toutes les communautés de moins de 500 membres : les juifs doivent s’installer dans les ghettos des villes et dans la région s’étendant entre Lublin et Nisko.
1941  Les SS et des volontaires lituaniens assassinent 3 500 juifs à Aishishak (province de Vilna).
1942  En ce jour de Kippour, 1 200 juifs de Suchedniov (district de Kielce, Pologne), 1 200 juifs de Sendziszov (district de Cracovie) et 6 000 juifs de Wegrow (district de Varsovie), où a lieu une Aktion de trois jours, sont déportés au camp d’extermination de Treblinka.
– Cérémonie à la veille de Yom Kippour, d’après une gravure en bois d’Augsbourg (1530)
– Le jour de la fête juive de Kippour, 1 000 juifs du ghetto de Rohatyn (district de Stanislavov, R.S.S. d’Ukraine) et 1 000 juifs du ghetto de Podhaitzy (district de Tarnopol, R.S.S. d’Ukraine), où 3 500 juifs sont internés, sont déportés au camp d’extermination de Belzec. Des juifs ont vécu à Podhaitzy à partir du XVIIe siècle.
– Le jour de Kippour, 600 juifs de la ville de Kamionka-Strumilova (province de Lvov, R.S.S. d’Ukraine) doivent sortir de la ville pour être assassinés à Zabuze, sur la rivière Bug.
– Le jour de Kippour, un train avec 2 000 hommes et femmes, dont près de 1 000 juifs étrangers, quitte le camp de regroupement de Pithiviers (France). Le même jour, un convoi avec 713 internés juifs quitte le camp de regroupement de Westerbork. Tous ces juifs sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.
– Les SS rassemblent une centaine de juifs et les fusillent à Rakov (R.S.S. de Biélorussie) le jour de Kippour.
– Les SS assassinent 700 juifs à Chodel (district de Lublin) le jour de Kippour.
– Au cours d’une Aktion qui s’étend du 21 Septembre, jour de Kippour, au 29 Septembre, 5 convois avec 10 000 juifs au total quittent le ghetto de Theresienstadt, sans doute à destination de Minsk-Trostinets (R.S.S. de Biélorussie).Aucun déporté n’a survécu.
1943  Les SS assassinent les 400 juifs restés à Kobylnik (district de Vilna, R.S.S. de Lituanie).
– 979 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d’extermination d’Auschwitz.
1944  2 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.

Anna Pfeffer, Frankenthal, Allemagne
19 novembre 1885

Anna, surnommée Aennchen par les membres de sa famille,était issue d’une famille juive allemande non pratiquante. Son père mourut quand elle était jeune et Anna fut élevée dans la pauvreté par sa mère dans la ville de Bruchsal. En 1905, Anna épousa un homme aisé plus âgé qu’elle et ils s’installèrent dans la ville moderne de Düsseldorf, où il était directeur de grand magasin. En1933, leurs deux fils étaient grands.

1933-39 : La vie confortable des Pfeffer se dégrada après l’accession des nazis au pouvoir. Les nazis arrêtèrent le frère d’Anna et le déportèrent dans un camp de concentration où il fut assassiné. Le fils aîné d’Anna, qui avait épousé une Néerlandaise, émigra aux Pays-Bas. Après le renvoi de son mari et le pogrom de novembre 1938, les Pfeffer émigrèrent eux aussi aux Pays-Bas. Ils y rejoignirent leur fils aîné et leur belle-fille.

1940-44 : Après la mort de son mari, Anna resta à Amsterdam pour s’occuper de ses petits-enfants. En mai 1940, les Allemands occupèrent les Pays-Bas. On ordonna aux Juifs de se déclarer et leurs droits leur furent supprimés. Comme d’autres Juifs, Anna perdit tous les biens qu’elle possédait. Un an après la mise en place de l’étoile jaune, elle fut séparée de sa famille et envoyée à Westerbork, un camp de transit pour les Juifs. Quatre mois plus tard, elle fut déportée au ghetto de Theresienstadt en Tchécoslovaquie.

Le 9 octobre 1944, Anna fut déportée de Theresienstadt vers Auschwitz,
où elle fut gazée deux jours plus tard, à l’âge de 58 ans.

Source http://www.ushmm.org

Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Ephéméride de la Shoah : 21 Septembre

  1. AYACHE Sylver dit :

    C’est une bonne chose, d’évoquer la mémoire de nos disparus et avoir leurs noms et prénoms.Et pourquoi pas les nommer à la synagogue le Shabath, pour élever d’avantage leurs ames.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s