Ephéméride de la Shoah : 12 Septembre

Chaque jour, des années 1942 à 1945, des Enfants, des Femmes et des Hommes ont été raflés, emprisonnés, assassinés, gazés et brulés.
Aujourd’hui, voici la liste des âmes juives qui ont été assassinées.
Voici l’histoire de l’une de ces âmes.

Benjamin Frydmacher, Lublin, Pologne vers 1910

12 Septembre
1939  La Wehrmacht tue 32 juifs à Kozmice (district de Cracovie).
– La Wehrmacht tue 6 juifs dans le village de Stara Wies (district de Limanowa, Pologne).
– Les nazis assassinent 5 juifs à Mordarka (district de Limanowa, Pologne).
– Les Allemands occupent Grojec (Pologne centrale). Tous les hommes juifs entre quinze et cinquante-cinq ans sont rassemblés sur la place du Marché et conduits à pied jusqu’à Rava Mazoviecka, à 60 kilomètres de là. Ceux qui ne peuvent marcher sont fusillés sur le bord de la route.
– Lors de l’occupation allemande, la ville comptait 5 200 juifs environ, dont les ancêtres vivaient à Grojec depuis le XVIIIe siècle.
– Les SS assassinent 1 200 juifs de Vysoko (Polésie, R.S.S. de Biélorussie) près de la ville.
– Le premier jour du Nouvel An juif, 5 000 juifs du ghetto de Stanislavov (Ivano- Frankovsk, R.S.S. d’Ukraine) sont rassemblés et déportés au camp d’extermination de Belzec. De nombreux juifs sont fusillés sur place.
– Le neuvième convoi de 1 000 juifs, dont 228 enfants, quitte le camp de regroupement de Malines (Belgique) pour le camp d’extermination d’Auschwitz. Il y aura seulement 29 survivants parmi les déportés lors de la libération du camp en 1945.

Benjamin Frydmacher, Lublin, Pologne
vers 1910

Benjamin naquit dans la ville industrielle de Lublin au sein d’une famille juive parlant yiddish. Il fréquenta l’école publique puis, après avoir obtenu son diplôme à l’âge de quatorze ans, il devint apprenti dans la tannerie où son père était maître tanneur.

1933-39 : Après son apprentissage, Benjamin devint l’assistant du maître tanneur. Après la mort de son père en 1938, il devint chef de production dans la tannerie. Son épouse Gucia et lui vivaient chez sa mère. En 1938, les Frydmacher eurent une fille qu’ils appelèrent Ruth. Le 17 septembre, seize jours après le début de la Seconde Guerre Mondiale, les troupes allemandes entrèrent dans Lublin.

1940-44 : En 1941, les Allemands constituèrent un ghetto à Lublin. La tannerie de Benjamin reçut l’ordre de produire du cuir pour les Allemands. Heureusement pour lui, Benjamin avait les cheveux blonds et s’il portait une veste en cuir noir, il passait aisément pour un non Juif. Il pouvait sortir du ghetto pour aller chercher de la nourriture pour sa famille. En 1942, lorsque les Allemands commencèrent à évacuer les habitants ghetto, la mère de Benjamin fut mitraillée à l’hôpital avec d’autres patients âgés. Son épouse et sa fille furent déportées dans un camp d’extermination. Benjamin parvint à s’enfuir.

Benjamin rejoignit la partie non juive de Varsovie,
mais son identité juive fut démasquée et il fut exécuté.

Source http://www.ushmm.org

Cet article, publié dans france, histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s